Samedi, 13 juillet 2024
International > Monde >

Dix millions de francs suisses pour l'UNRWA à Gaza, propose le gouvernement fédéral

Mercredi, 08 mai 2024

​Le gouvernement fédéral suisse propose de verser 10 millions de francs suisses (10,24 millions d'euros) à l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) et réservés à Gaza, où sévit une grave crise humanitaire déclenchée par la guerre à Gaza.

s
Archives - Un employé de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA). Photo : AFP

La proposition du Conseil fédéral, annoncée mercredi après de longues semaines de tergiversation, représente la moitié de la somme qui devait initialement être versée à l'UNRWA en 2024.

"La contribution de 10 millions de francs octroyée par la Suisse à l'UNRWA est limitée à Gaza et vise à pourvoir aux besoins vitaux les plus urgents: alimentation, eau, hébergement, soins de santé primaires et logistique", précise le Conseil fédéral dans son communiqué.

L'étroit territoire palestinien fait l'objet d'un pilonnage de la part d'Israël et aussi d'opérations militaires terrestres depuis l'attaque sans précédent menée en Israël le 7 octobre par le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle Gaza.

La guerre a provoqué une catastrophe humanitaire et les 2,3 millions de Palestiniens qui y habitent manquent de tout, vivent souvent dans des abris de fortune et souffrent pour nombre d'entre eux de malnutrition.

A l'instar d'autre pays donateurs, la Suisse avait suspendu le versement de l'aide à l'agence onusienne en janvier 2024, après qu'Israël l'a accusé de collusion avec le Hamas.

"Dans son évaluation globale, le Conseil fédéral s'appuie sur l'analyse du rapport Colonna, ainsi que sur la coordination avec d'autres bailleurs de fonds", poursuit le gouvernement fédéral.

Ce rapport de l'ancienne ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna, commandité par le Secrétaire général de l'ONU, notait le 22 mars que l'UNRWA a des "problèmes de neutralité" politique mais qu'Israël doit encore fournir la "preuve" que certains de ses membres sont prétendument liés à des "organisations terroristes" comme le Hamas.

La décision du Conseil doit encore être soumise "pour consultation aux commissions de politique extérieure de l'Assemblée fédérale", selon le communiqué.

Le 30 avril, Philippe Lazzarini, le patron suisse de l'UNRWA avait indiqué que le montant total de l'aide à l'agence gelé par les pays donateurs s'élevait à 267 millions de dollars, dont une majorité à cause du gel des fonds américains.

M. Lazzarini avait aussi expliqué que de nouveaux pays, dont l'Algérie et l'Irak, avaient fait part de leurs intentions d'aider l'agence, qui a par ailleurs recueilli "plus de 115 millions de dollars en six mois" à travers des donateurs privés.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique