Dimanche, 16 juin 2024
International > Monde >

Royaume-Uni: nouvelles défaites électorales samedi pour les conservateurs

AFP , Samedi, 04 mai 2024

A ce stade, l'opposition travailliste a gagné plus de 170 sièges et va diriger 8 conseils locaux supplémentaires, selon les résultats du scrutin local. D'autres gains du parti Labour sont prévus.

s
Keir Starmer (C), chef du Parti travailliste, s’exprime aux côtés de Claire Ward (centre L), maire des Midlands de l’Est nouvellement élu, lors d’un rassemblement post-électoral à Mansfield, dans le centre de l’Angleterre. Photo : AFP

Le parti conservateur britannique au pouvoir a enregistré de nouvelles défaites samedi, et d'autres sont attendues à mesure que les derniers résultats des élections locales sont annoncés, notamment à Londres, où le travailliste Sadiq Khan est favori pour rempiler pour un troisième mandat historique de maire.

Les Tories au pouvoir depuis 14 ans au Royaume-Uni ont connu leur pire défaite en 40 ans pour un scrutin local, au cours duquel les électeurs étaient appelés à voter pour une législative partielle - gagnée par le Labour - et pour renouveler une partie des milliers d'élus locaux en Angleterre et au Pays de Galles, ainsi que onze maires.

Selon les résultats publiés à ce stade, le Labour a gagné plus de 170 sièges et va diriger 8 conseils locaux supplémentaires, tandis que les conservateurs ont perdu plus de 450 sièges et lâché la main sur 10 conseils locaux.

Les gains substantiels de l'opposition travailliste renforcent ainsi ses espoirs de voir arriver son chef Keir Starmer à Downing Street après les élections législatives prévues plus tard cette année.

"Aujourd'hui nous célébrons le début d'une page qui se tourne, l'une des dernières étape avant les élections législatives", s'est encore félicité samedi Keir Starmer à Mansfield dans les East Midlands où il célébrait l'élection de la maire travailliste Clare Ward.

"Tournons la page du déclin et lançons le renouveau national avec le Labour", a-t-il conclu.

Mais le Premier ministre Rishi Sunak, qui peine à unifier les conservateurs, a encore défendu samedi sa politique, notamment son projet d'expulser des migrants vers le Rwanda ou encore ses baisses d'impôts.

"Le Labour n'a pas gagné dans des endroits où ils ont admis devoir l'emporter" pour obtenir une majorité à l'issue des prochaines législatives. "Seuls les conservateurs ont un plan" pour le pays, a-t-il assuré dans une tribune publiée dans le journal conservateur The Telegraph.

Tout n'est pas rose non plus pour le Labour, qui a perdu des voix du fait de sa position jugée par certains de ses électeurs trop pro-israélienne sur le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza.

Il a plus bénéficié "d'une volonté (des électeurs) de battre les conservateurs" que d'un "enthousiasme" à son égard, a estimé John Curtice, professeur de sciences politiques, dans une analyse pour le journal le i.

Mais selon lui "rien dans ces résultats ne vient troubler l'impression créée depuis longtemps selon laquelle les travaillistes sont en bonne voie pour remporter les prochaines élections législatives".

- Sunak "sauve sa tête" -

Avant l'annonce du résultat très attendu de la capitale britannique, les travaillistes ont déjà remporté deux scrutins municipaux samedi, à Liverpool et celui de South Yorkshire (Sheffield). Outre Londres, quatre autres résultats sont attendus.

Dans la capitale, l'actuel édile, le travailliste Sadiq Khan, est donné favori face à la conservatrice Susan Hall, mais selon des sources proches des deux camps, l'écart pourrait être finalement moindre qu'anticipé entre les deux candidats.

Sadiq Khan, qui brigue un troisième mandat historique, a pu braquer certains habitants du Grand Londres, après avoir élargi en août dernier la zone de circulation où une taxe est appliquée sur les véhicules les plus polluants. Son opposante conservatrice a promis d'abolir cette mesure si elle était élue.

Les conservateurs scruteront aussi l'élection du maire des West Midlands (Birmingham), où leur candidat pourrait être réélu.

Quatre résultats ont déjà été annoncés vendredi, avec l'élection de trois maires travaillistes dans les East Midlands, le North East et le York et North Yorkshire - là même où se trouve la circonscription du Premier ministre -, tandis que le maire conservateur de Tees Valley a été réélu.

Cette rare bonne nouvelle a été saluée par Rishi Sunak qui s'est déplacé pour féliciter le vainqueur et y voir un signe que les conservateurs peuvent encore renverser la vapeur avant les législatives.

Selon les médias britanniques, elle a aussi sans doute contribué à atténuer, pour l'instant, la fronde au sein des Tories. Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a "sauvé sa tête" souligne ainsi The Times.

 

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique