Mercredi, 26 juin 2024
International > Monde >

150.000 soldats russes tués dans la guerre en Ukraine : ministre français

AFP , Vendredi, 03 mai 2024

Certains analystes militaires estiment que la Russie pourrait être sur le point de lancer une nouvelle offensive majeure en Ukraine.

Russia Soldier
Archives- Des forces russes en Ukraine. Photo : AFP

Quelque 150.000 soldats russes ont été tués depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par Moscou en février 2022, selon des estimations communiquées par le ministre français des Affaires étrangères vendredi.

"L'échec militaire de la Russie est déjà là. Nous estimons à 500.000 les pertes militaires russes dont 150.000 morts", a déclaré Stéphane Séjourné dans un entretien publié vendredi dans l'édition européenne du journal russe indépendant Novaya Gazeta.

"Tout cela pourquoi ? Cela tient en deux mots : pour rien".

Cette estimation des pertes russes est légèrement inférieure à celle présentée par le président ukrainien Volodymyr Zelensky en février dernier, lorsqu'il avait fait état de la mort de 180.000 soldats ennemis.

La Grande-Bretagne estimait de son côté fin avril qu'environ 450.000 Russes avaient été tués ou blessés en Ukraine.

Moscou n'a divulgué aucune information sur le nombre de morts et blessés parmi ses troupes depuis septembre 2022, quand un bilan de près de 6.000 tués avait été communiqué.

Côté ukrainien, fin février, le président Zelensky avait fait état de 31.000 soldats morts. "Pas 300.000, ni 150.000, comme le disent Poutine et son cercle de menteurs. Mais chacune de ces pertes est une grande perte pour nous", avait-il ajouté en conférence de presse.

Selon de nombreuses sources sécuritaires occidentales, les pertes militaires ukrainiennes sont toutefois largement sous-estimées.

Le ministre de la Défense russe, Sergueï Choïgou, avait estimé à la même période à 444.000 les pertes ukrainiennes, sans préciser s'il parlait seulement de morts ou de morts et de blessés. Vendredi, il a fait état de 111.000 pertes ukrainiennes, toujours sans précision, depuis le début de l'année.

L'armée ukrainienne est sur la défensive depuis l'échec de sa grande contre-offensive l'été dernier. La Russie conserve l'initiative face à un adversaire qui peine à recruter de nouveaux soldats et se trouve confronté aux lenteurs de l'aide occidentale.

La reprise de l'assistance militaire américaine, après l'approbation, fin avril, d'un plan de 61 milliards de dollars, devrait aider à Kiev à consolider ses forces et tenter de stabiliser le front, particulièrement dans l'est, dans les zones de Tchassiv Iar et Avdiïvka.

L'Ukraine est d'autant plus en difficulté qu'elle manque de moyens de défense anti-aérienne, ce qui a permis aux Russes de bombarder des infrastructures essentielles, en particulier le réseau électrique et les voies ferroviaires.

Certains analystes militaires estiment que la Russie pourrait être sur le point de lancer une nouvelle offensive majeure en Ukraine.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique