Lundi, 24 juin 2024
International > Monde >

Deux morts dans un bombardement russe dans l'est de l'Ukraine

AFP , Vendredi, 03 mai 2024

Après Kourakhove, Moscou cherche aussi à s'emparer de Tchassiv Iar, dont la capture pourrait ouvrir la voie vers celle de villes plus importantes dans la région de Donetsk.

Pokrovsk
Des sauveteurs travaillent sur le site d'un tir de missile russe à Pokrovsk, dans la région de Donetsk, en Ukraine. Photo : AFP

Un bombardement russe sur la ville ukrainienne de Kourakhove, dans la région de Donetsk (est), a fait vendredi au moins deux morts et deux blessés, a indiqué un responsable local.

La Russie a multiplié les bombardements ces dernières semaines en zones urbaines notamment pour détruire des infrastructures essentielles et endommager le réseau électrique et ferroviaire, tuant de nombreux civils.

"La partie centrale de la ville a été touchée, plusieurs immeubles sont endommagés. Deux personnes ont été blessées, deux autres ont été tuées", a écrit sur Facebook le chef de l'administration militaire de Kourakhove, Roman Padoun.

Il a précisé que le bombardement avait eu lieu "tôt dans la matinée" de vendredi.

La cité de Kourakhove est située près de la ligne de front et à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de la grande ville de Donetsk, occupée par la Russie.

Depuis l'échec de l'offensive ukrainienne de l'été 2023, la Russie a l'initiative, en particulier dans la région de Donetsk, face à un adversaire qui peine à recruter de nouveaux soldats et se trouve confronté aux lenteurs de l'aide occidentale.

Les forces russes grignotent du terrain dans la zone de l'ancienne ville-forteresse d'Avdiïvka, conquise en février.

Moscou cherche aussi à s'emparer de Tchassiv Iar, dont la capture pourrait ouvrir la voie vers celle de villes plus importantes dans la région de Donetsk.

Dans une interview au journal britannique The Times, Oleksandr Pavliouk, le commandant des forces terrestres ukrainiennes, a affirmé que l'armée russe avait un avantage de 10 pour 1 en termes d'artillerie autour de Tchassiv Iar et une "supériorité aérienne totale".

Selon lui, le Kremlin essaye de prendre cette ville pour célébrer une victoire le 9 mai, date officielle de la défaite des nazis face à l'URSS en 1945.

Le président russe Vladimir Poutine tente de présenter son invasion de l'Ukraine dans la lignée de la guerre contre Hitler.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique