Mardi, 16 juillet 2024
International > Monde >

Paris confirme le décaissement de 33 millions d'euros pour l'UNRWA

AFP , Vendredi, 26 avril 2024

l'UNRWA
Une école de l'UNRWA pour les réfugiés palestiniens. Photo : AFP

La France a confirmé jeudi qu'elle allait décaisser 33 millions d'euros pour l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) si celle-ci met pleinement en oeuvre les mesures demandées par le rapport d'audit indépendant la concernant.

"La France confirme le décaissement de sa contribution annuelle au programme humanitaire de l'Unrwa, qui s'élève à 33 millions d'euros pour l'année 2024", a déclaré Christophe Lemoine, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, sans préciser la date du décaissement.

"Notre soutien à l'Unrwa s'accompagne d'une exigence: celle de la pleine mise en oeuvre des mesures demandées par le rapport d'audit externe indépendant conduit par Catherine Colonna", ancienne ministre française des Affaires étrangères.

La France attache "une importance particulière (...) aux procédures pour vérifier la neutralité du personnel et des installations de l'Unrwa, au bannissement des discours de haine et antisémite des manuels scolaires et à la réforme des syndicats et de l'encadrement du personnel", a-t-il encore ajouté.

L'Unrwa, qui compte plus de 30.000 employés servant 5,9 millions de Palestiniens dans la région, est accusée par Israël d'employer "plus de 400 terroristes" dans la bande de Gaza.

Les experts mandatés par l'ONU ont conclu que l'Unrwa dans la bande de Gaza manquait de "neutralité" politique. Mais ils ont aussi indiqué que l'agence onusienne demeurait "cruciale pour apporter une aide humanitaire vitale (...)" dans la région.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique