Lundi, 15 juillet 2024
International > Monde >

Entre l'Elysée et Buckingham, relève de la garde croisée pour célébrer 120 ans d'Entente cordiale

AFP , Lundi, 08 avril 2024

Guards
Un membre de la Garde Républicaine française échange son chapeau avec un membre de la "Number F Company Scots Guards" de l'armée britannique, à Wellington Barracks, à Londres. Photo : AFP

Uniformes et pas cadencé comme symboles d'amitié : la France et le Royaume-Uni, pour célébrer les 120 ans de l'Entente cordiale entre les deux pays, organisent lundi une relève croisée entre l'Elysée et Buckingham Palace.

Signé en 1904, l'accord de l'Entente cordiale a permis d'améliorer les relations après les guerres napoléoniennes et est considéré comme le fondement de l'alliance entre les deux membres de l'Otan à ce jour.

Lors des cérémonies, les gardes britanniques participeront à la relève de la garde devant le palais de l'Elysée actuellement occupé par le président Emmanuel Macron et les gardes français feront de même, à Londres, devant le palais de Buckingham du roi Charles III.

A 09H45, devant le 55, rue du Faubourg Saint-Honoré, la garde républicaine "associera à son cérémonial les Grenadiers de la maison royale britannique", selon l'Elysée.

Les 16 membres de la "Number 7 Company Coldstream Guards" de l'ambassade du Royaume-Uni, coiffés de leur traditionnel "bearksin", le haut bonnet en fourrure, prendront part à la relève de leurs homologues français de deux sections du 1er Régiment d'infanterie. Le Choeur de l'armée française entonnera ensuite les deux hymnes, God Save the King et La Marseillaise.

"C'est la première fois dans l'histoire de l'Elysée qu'une troupe étrangère est invitée à participer à ce rituel militaire", souligne la présidence française.

"En parallèle, deux sections des 1er et 2e Régiment d'infanterie de la Garde républicaine participeront à la cérémonie de relève de la garde devant Buckingham Palace, aux côtés des gardes de la F Company Scots Guards, la Public Duties Company de l'armée britannique responsable des cérémonies à Londres et à Windsor", a-t-on appris de même source.

- 'Liens historiques' -

A Londres, la cérémonie sera suivie par le duc et la duchesse d'Edimbourg, le prince Edouard et son épouse Sophie, accompagnés du chef d'état-major britannique, le général Patrick Sanders, et de son homologue français, le général Pierre Schill.

Cet événement marquera la première participation à la cérémonie de relève de la garde d'un pays n'appartenant pas au Commonwealth, qui comprend principalement d'anciennes colonies et possessions britanniques anglophones.

"Cet anniversaire est ainsi l'occasion de promouvoir les liens historiques militaires, diplomatiques, économiques et culturels qui unissent la France et le Royaume-Uni et de réaffirmer nos valeurs communes", a-t-on ajouté à Paris.

La signature de l'Entente cordiale le 8 avril 1904, pour régler des contentieux coloniaux, est largement considérée comme préparant le terrain à l'union de la France et de la Grande-Bretagne contre l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale.

Par extension, elle est souvent le nom donné aux relations franco-britanniques, régulièrement marquées par des antagonismes et des tensions.

Fin 2023, Emmanuel Macron a rendu à nouveau publique, les premiers mardis de chaque mois, la relève de la Garde républicaine devant l'Elysée. Celle-ci est toutefois bien moins spectaculaire que celle devant le palais royal de Londres.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique