Samedi, 25 mai 2024
International > Monde >

Ukraine: nouveaux bombardements russes sur des infrastructures

AFP , Dimanche, 31 mars 2024

​Des frappes russes ont visé à nouveau dans la nuit de samedi à dimanche des infrastructures en Ukraine, faisant au moins un mort, ont indiqué les autorités ukrainiennes, affirmant avoir abattu neuf missiles et neuf drones ennemis.

s
Des volontaires et des étudiants de l’Académie d’État des arts de Kiev dégagent les décombres après que l’Académie a été partiellement détruite lors de l’attaque de missiles russe il y a quelques jours à Kiev, en Ukraine. Photo : AP

Dans la région de Lviv (ouest), "l'ennemi a attaqué avec des missiles de croisière la même infrastructure essentielle (...) visée précédemment les 24 et 29 mars. Un bâtiment administratif a été endommagé", a indiqué le gouverneur, Maksym Kozytsky.

"Un homme est mort à cause de l'attaque. Mes condoléances à sa famille. Les secouristes fouillent les décombres. Il pourrait y avoir d'autres personnes en-dessous", a-t-il ajouté sur Telegram, sans préciser le type d'infrastructure touché.

Dans son compte-rendu quotidien, l'armée russe a affirmé dimanche avoir visé avec des missiles et des drones des infrastructures électriques, gazières et liées à l'industrie militaire ukrainienne.

L'opérateur ukrainien Ukrenergo a affirmé que les forces russes avait notamment ciblé "des sous-stations de haute tension (...) dans les régions du Sud". Du fait des dommages subis, des coupures d'électricité d'urgence ont été instaurées dans la ville d'Odessa et des zones alentour, a précisé Ukrenergo.

"Il n'y a pas une nuit ou une journée sans que la terreur russe essaye à nouveau de briser nos vies. La nuit dernière, ils ont encore tiré des missiles et des (drones) Shahed sur des gens", a dénoncé dimanche le président Volodymyr Zelensky.

Plus tôt, l'armée de l'air ukrainienne a annoncé avoir abattu neuf missiles de croisière et neuf drones explosifs Shahed russes pendant ces frappes nocturnes.

Les forces ukrainiennes dans le sud du pays, sur Telegram, ont précisé que deux missiles russes avaient touché une entreprise agricole dans la région de Kherson, sans faire de victimes.

Lors des dernières 24H, plus de 1.500 tirs russes d'artillerie ont par ailleurs touché 14 localités de la région de Donetsk (est), tuant au moins deux civils et en blessant cinq autres, a indiqué dimanche la police ukrainienne.

Un homme de 19 ans a été tué et un autre blessé à Borova, dans la région de Kharkiv, et deux autres civils blessés dans la ville de Kharkiv lors des frappes dans la soirée de samedi et pendant la nuit, a rapporté le gouverneur régional sur Telegram.

Moscou a intensifié ses frappes aériennes contre l'Ukraine au cours des dernières semaines, en s'en prenant en particulier au réseau énergétique et en disant agir en représailles aux attaques de Kiev dans ses régions frontalières.

Le gouverneur de la région russe de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, a lui indiqué dimanche que au moins 19 tirs d'artillerie ou de drones ukrainiens avaient frappé cette région lors des dernières 24H, sans faire de victimes.

La Russie avait mené vendredi des bombardements massifs contre le réseau électrique ukrainien, endommageant gravement au moins trois centrales thermiques et poussant les autorités à instaurer des coupures d'urgence dans sept régions.

Face à ces bombardements, Kiev réclame à ses alliés occidentaux de lui envoyer davantage d'aide, en particulier des systèmes de défense antiaériens.

L'opérateur Ukrenergo a précisé dimanche que des restrictions d'énergie sont toujours en vigueur dans les régions de Kharkiv (est) et dans la ville de Kryvyï Rih, sans indiquer le nombre d'usagers concernés.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique