Dimanche, 26 mai 2024
International > Monde >

Principales réactions à l'attaque en Russie revendiquée par l'EI

AFP , Samedi, 23 mars 2024

Les principales réactions à l'attaque armée suivie d'un incendie dans une salle de concert en banlieue de Moscou, qui a fait vendredi soir plus de 60 morts et a été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI):

Russia
Plus de 60 personnes ont été tuées et 115 blessées vendredi soir dans une attaque armée suivie d'un énorme incendie dans une salle de concert de la banlieue de Moscou, qui a été revendiquée par le groupe jihadiste Daesh. Photo: AFP

Russie:

Il s'agit d'un "attentat terroriste sanglant" et d'un "crime monstrueux", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

Ukraine:

L'Ukraine, qui fait face depuis deux ans à une offensive militaire russe, "n'a absolument rien à voir" avec l'attaque, a déclaré un conseiller de la présidence ukrainienne, Mykhaïlo Podoliak.

Le renseignement ukrainien a déclaré: "L'attentat terroriste de Moscou est une provocation planifiée et délibérée des services spéciaux russes sur ordre de (Vladimir) Poutine. Son objectif est de justifier des frappes encore plus dures contre l'Ukraine et une mobilisation totale en Russie".

Chine:

Le président chinois Xi Jinping a envoyé un message de condoléances à son homologue russe Vladimir Poutine. La Chine "condamne vigoureusement l'attaque terroriste et soutient fermement les efforts du gouvernement russe pour sauvegarder sa sécurité et sa stabilité nationales", a-t-il écrit, selon des propos cités par l'agence Chine nouvelle.

ONU:

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres "condamne dans les termes les plus forts l'attaque terroriste" de Moscou, a indiqué son porte-parole adjoint Farhan Haq dans un communiqué.

Etats-Unis:

La Maison Blanche s'est dite "aux côtés des victimes de la terrible attaque".

France:

Le président Emmanuel Macron "condamne fermement l'attaque terroriste revendiquée par l'Etat islamique", selon l'Elysée. "La France exprime sa solidarité avec les victimes, leurs proches et tout le peuple russe", poursuit la présidence française.

Inde:

"Nous condamnons fermement l'odieux attentat terroriste perpétré à Moscou", a déclaré le Premier ministre Narendra Modi sur le réseau social X, ajoutant que le pays "est solidaire du gouvernement et du peuple de la Fédération de Russie en ce moment de deuil".

Italie:

"L'horreur du massacre de civils innocents à Moscou est inacceptable", a déclaré la Première ministre italienne Giorgia Meloni.

Espagne:

"Nous sommes choqués", a déclaré le ministère des Affaires étrangères sur X. "L'Espagne condamne toute forme de violence."

Union européenne:

"L'UE est choquée et consternée", a indiqué un porte-parole, Peter Stano. "L'UE condamne toutes les attaques contre les civils."

Israël:

"Attristé par les évènements tragiques de ce soir à Moscou. Nous pensons avec émotion aux familles des victimes et à tous ceux qui sont affectés", a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères Israël Katz, sur X.

Autorité palestinienne:

"La présidence exprime sa vive condamnation", a déclaré le bureau du président palestinien Mahmoud Abbas, réaffirmant "le rejet par le président Abbas du terrorisme".

Corée du Sud:

La Corée du Sud a condamné "l'horrible attentat terroriste" et "partage la douleur du peuple russe. Nous espérons qu'une enquête rapide permettra de révéler clairement qui est à l'origine de cet incident", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Mali:

Le gouvernement malien, qui s'est tourné militairement et politiquement vers la Russie, condamne "avec la plus grande vigueur cette attaque lâche et barbare qui a visé des populations civiles sans défense", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Mexique:

"Nous déplorons la perte regrettable de vies humaines et rejetons tout acte de violence contre la vie des civils", a déclaré le ministère mexicain des Affaires étrangères sur X.

Venezuela:

"Nous exprimons notre soutien au président Vladimir Poutine et nous élevons la voix pour rejeter catégoriquement tout acte de violence", a déclaré le président vénézuélien Nicolas Maduro, sur X.

Japon:

Le pays "condamne fermement une telle attaque contre des civils" et présente "ses sincères condoléances aux familles endeuillées", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique