Vendredi, 14 juin 2024
International > Monde >

Au moins dix morts dans des frappes en Ukraine et en Russie

AFP , Vendredi, 15 mars 2024

Un missile russe a tué des secouristes et un bombardement ukrainien sur une région frontalière a fait des morts et des bléssés.

s
Un employé de la Croix-Rouge à côté de personnes tuées lors d'une attaque russe à Odessa, en Ukraine. Photo : AP

Au moins dix personnes ont été tuées dans des frappes réciproques en Ukraine et en Russie vendredi, jour où les Russes ont commencé à voter pour reconduire leur président Vladimir Poutine.

A Odessa, dans le Sud de l'Ukraine, deux secouristes ont été tués dans une frappe russe sur cette grande ville portuaire souvent visée par Moscou.

« L'attaque de missile russe a tué un ambulancier et un secouriste arrivés sur les lieux après une première explosion pour apporter leur aide », a indiqué sur Telegram le gouverneur régional Oleg Kiper. « Il y a également des blessés graves parmi les ambulanciers et les secouristes », a-t-il ajouté.

Les secours ont fait état d'une vingtaine de blessés.

Dans la région russe de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, un civil a été tué et deux autres blessés vendredi dans un bombardement ukrainien, a de son côté annoncé le gouverneur de ce territoire, Viatcheslav Gladkov.

Plus tôt dans la journée, il avait annoncé la mort d'un combattant russe dans un bombardement ukrainien sur un petit village frontalier de cette même région.

Des combattants russes pro-Kiev ont lancé ces derniers jours des incursions dans plusieurs régions russes. L'armée russe a assuré vendredi les avoir toutes repoussées.

Les autorités d'occupation installées par Moscou ont pour leur part affirmé dans la matinée que trois enfants sont décédés dans des bombardements ukrainiens nocturnes à Donetsk, ville de l'Est contrôlée par la Russie.

La police ukrainienne a, elle, annoncé que des attaques de drones russes pendant la nuit avaient tué un couple et blessé deux adolescents dans la région de Vinnytsia (centre-Ouest).

Attaques près d'Avdiïvka 

« Un homme de 52 ans a été tué et sa femme de 53 ans est décédée à l'hôpital » dans cette région située à plus de 400 kilomètres de la ligne de front, a précisé la police dans un communiqué.

Dans le Sud de l'Ukraine, une femme de 76 ans est morte dans un bombardement russe vendredi sur la région de Zaporijjia, a encore indiqué l'administration régionale.

Les autorités d'occupation à Donetsk ont de leur côté annoncé la mort de trois enfants dans des bombardements ukrainiens ayant touché un quartier résidentiel.

« Trois enfants sont morts. Une fille née en 2007, une fille née en 2021 et un garçon né en 2014 », a déclaré sur Telegram Alexeï Koulemzine, le maire prorusse de Donetsk.

En février, après de rudes combats, l'armée russe a pris la ville d'Avdiïvka - à quelques kilomètres au nord de Donetsk - assurant que le fait de repousser les forces ukrainiennes permettrait de protéger les habitants des zones occupées contre les bombardements.

Le commandant en chef des armées ukrainiennes, Oleksandre Syrsky, a déclaré vendredi sur Telegram que la Russie avait « concentré ses principaux efforts » autour d'Avdiïvka et « tente depuis plusieurs jours de percer la défense ukrainienne ».

Parallèlement, le centre ukrainien chargé des prisonniers de guerre a annoncé avoir récupéré les dépouilles de 100 soldats tombés au front.

Ce type d'échanges, avec celui de militaires captifs, constituent l'un des derniers domaines dans lesquels Moscou et Kiev coopèrent depuis le début de l'invasion.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique