Jeudi, 25 juillet 2024
International > Monde >

Dépenses militaires: la Norvège va atteindre l'objectif Otan de 2% du PIB

AFP , Jeudi, 14 mars 2024

​Confrontée à un voisin russe "plus dangereux et plus imprévisible", la Norvège va atteindre cette année l'objectif de 2% du PIB en dépenses militaires, fixé par l'Otan, soit deux ans plus tôt que prévu, a annoncé son Premier ministre.

s
Nordic Response 24 fait partie de l’exercice Steadfast Defender de l’OTAN. L’exercice implique des forces aériennes, maritimes et terrestres, avec plus de 100 avions de chasse, 50 navires et plus de 20 000 soldats pratiquant des manœuvres défensives dans des conditions météorologiques froides et difficiles. Photo : AFP

Initialement prévu pour tourner autour de 8 milliards d'euros, le budget de la défense en 2024 sera ajusté à la hausse dans le projet de loi de Finances rectificative présenté au printemps, a indiqué Jonas Gahr Støre après une rencontre avec les chefs de l'opposition.

Le Premier ministre travailliste n'a pas fourni de chiffres précis mais a assuré que son pays atteindrait cette année l'objectif donné par l'Otan à ses membres, à savoir consacrer au moins 2% de leur PIB aux dépenses militaires.

"La Russie n'a pas intérêt à un conflit militaire avec un pays de l'Otan", a affirmé M. Støre. "Mais nous devrons vraisemblablement pendant longtemps composer avec un voisin plus dangereux et plus imprévisible, la Russie".

Membre cofondateur de l'Otan en 1949, le pays scandinave partage une frontière terrestre de 198 km avec la Russie dans le Grand Nord.

Avec l'invasion russe de l'Ukraine en toile de fond, le gouvernement norvégien, minoritaire au Parlement, va aussi présenter le 5 avril un Livre blanc sur la défense couvrant la période 2025-2028, a dit M. Støre.

"La Norvège ne menace personne", a-t-il souligné. "Ce n'est pas un plan pour (provoquer) un conflit, c'est un plan pour empêcher les conflits".

Ces annonces surviennent alors que se tient actuellement en Europe du Nord l'exercice de l'Otan Nordic Response regroupant environ 20.000 soldats, dont des militaires suédois pour la première fois depuis l'adhésion de la Suède à l'Alliance atlantique.

Mercredi, un autre pays scandinave, le Danemark, avait annoncé une augmentation de plus de 5 milliards d'euros de ses dépenses militaires sur les cinq prochaines années, un allongement de la durée de la conscription et un soutien supplémentaire à l'Ukraine.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique