Jeudi, 18 avril 2024
International > Monde >

Un émissaire chinois attendu en Russie, dans l'UE et en Ukraine cette semaine

AFP , Mercredi, 28 février 2024

Cette semaine en Russie, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Sun Weidong, a déclaré que les relations entre les deux pays étaient "à leur meilleur niveau historique".

s
L’envoyé spécial de la Chine pour pour l'Ukraine. Photo : AFP

L'émissaire de la Chine pour l'Ukraine Li Hui effectuera à compter de samedi une visite en Europe, qui le conduira notamment en Russie, au siège de l'Union européenne à Bruxelles et en Ukraine, a indiqué mercredi la diplomatie chinoise.

Li Hui est également attendu en Pologne, en France et en Allemagne pour évoquer le conflit en Ukraine, a précisé Mao Ning, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Ce déplacement entre dans le cadre du "deuxième cycle de la navette diplomatique pour la recherche d'un règlement politique de la crise ukrainienne", a souligné Mao Ning.

Li Hui s'était déjà rendu en Europe en mai dernier pour des discussions.

La diplomatie chinoise a été critiquée par les Occidentaux sur le dossier ukrainien.

Car si elle appelle au respect de l'intégrité territoriale de tous les pays - sous-entendu Ukraine comprise - elle n'a jamais condamné publiquement l'offensive russe, ni appelé Moscou à retirer ses troupes.

Depuis le début de l'intervention russe, "nous n'avons jamais renoncé à nos efforts pour promouvoir la paix et pour encourager les pourparlers", a souligné Mao Ning, en rappelant la position chinoise.

"Tout ce que nous avons fait n'a qu'un seul objectif: parvenir à un consensus pour mettre fin à la guerre et ouvrir la voie à des pourparlers de paix", a affirmé la porte-parole lors d'un point presse régulier.

La Chine et la Russie partagent une volonté commune de contrer ce qu'ils présentent comme l'hégémonie américaine.

A cet égard, les deux pays voisins se sont notoirement rapprochés sur les plans politique et économique depuis deux ans.

Cette semaine en Russie, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Sun Weidong, a déclaré que les relations entre les deux pays étaient "à leur meilleur niveau historique".

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique