Mardi, 28 mai 2024
International > Monde >

Le Kremlin accuse des dirigeants baltes, recherchés par la Russie, "d'actions hostiles"

AFP, Mardi, 13 février 2024

Le Kremlin a expliqué mardi l'émission d'avis de recherches contre des responsables baltes, dont la Première ministre estonienne Kaja Kallas, en les accusant d'hostilité à l'égard de la Russie, du fait de leur vision de l'Histoire de leurs relations.

Kremlin
Le Kremlin. Photo : AFP

"Ces gens sont responsables de décisons qui sont de facto une insulte à l'Histoire, ce sont des gens qui mènent des actions hostiles contre la mémoire historique, contre notre pays", a dit le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Les Etats baltes, qui craignent les ambitions militaires du Kremlin, considèrent que l'URSS les a occupés, tandis que Moscou se voit comme un libérateur et juge toute autre approche comme une "falsification de l'Histoire", un crime en Russie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique