Samedi, 22 juin 2024
International > Monde >

Au moins cinq morts dans une attaque russe "massive" sur l'Ukraine

AFP, Mercredi, 07 février 2024

Au moins cinq personnes ont été tuées mercredi 7 février en Ukraine, dont quatre dans un immeuble résidentiel de la capitale après une nouvelle attaque aérienne "massive" de la Russie, en pleine visite du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

s
Des secouristes ukrainiens éteignent un incendie dans un immeuble résidentiel à la suite d’une attaque de missiles à Kiev. Photo : AFP

Présent à Kiev depuis la veille, Josep Borrell a dû se réfugier dans un abri antiaérien, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Énième attaque massive contre notre Etat. Six régions ont été visées par l'ennemi", a déclaré le président Volodymyr Zelensky sur Telegram.

Plusieurs vagues de missiles et de drones se sont abattus sur le pays, faisant au moins trois morts à Kiev et un autre à Mykolaïv (sud), selon les autorités respectives, et infligeant des dommages à des sites résidentiels.

Au total, la Russie a lancé 44 missiles et 20 drones explosifs sur l'Ukraine, a déclaré sur Telegram le commandant en chef des armées ukrainiennes, Valery Zaloujny. Il s'agit selon lui de 36 projectiles de croisière de divers types, trois missiles balistiques et 5 missiles S-300.

Sur ce total de 64 engins, les forces ukrainiennes ont intercepté 29 missiles de croisière et 15 drones, a ajouté la même source.

Sur la rive orientale du fleuve Dniepr des lignes à haute tensions ont été endommagées, privant d'électricité 19.000 de consommateurs dans les quartiers de Dniprovsky et Desniansky, a indiqué le ministère de l'Energie dans un communiqué.

A Mykolaïv, un homme est mort des suites de blessures graves après l'attaque qui a détruit les toits d'une vingtaine de maisons et endommagé des conduites de gaz et d'eau, a indiqué le maire Oleksandre Sienkevytch.

Kharkiv, deuxième ville du pays située dans l'Est, a essuyé des tirs de missiles S-300, a indiqué le gouverneur régional Oleg Synegoubov.

Dans la région de Lviv (ouest), un missile a touché un site industriel dans la ville de Drogobytch, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière polonaise, sans faire de victimes, a indiqué le gouverneur régional Maksym Kozytsky sur Telegram. Un autre missile a en revanche pu être abattu dans cette région, selon la même source.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique