Dimanche, 16 juin 2024
International > Monde >

Quand Joe Biden confond Macron et Mitterrand

AFP, Mardi, 06 février 2024

Une confusion du président américain Joe Biden entre le président français Emmanuel Macron et son prédécesseur François Mitterrand, mort il y a près de 30 ans, a donné lieu à une séquence vidéo devenue virale sur internet.

Biden
En discours à Las Vegas, dans le Nevada, le président sortant a voulu improviser. Photo : AFP

Biden, 81 ans, qui prononçait un discours dimanche à Las Vegas, dans le Nevada, a décrit une réaction de son homologue français lors d'une réunion du G7 en 2020.

En plus de se tromper sur le nom du dirigeant, il lui attribue une mauvaise nationalité, avant de se reprendre.

"J'ai dit : +L'Amérique est de retour+", dit Joe Biden dans la vidéo. "Mitterrand - Macron, d'Allemagne- je veux dire, de France, m'a regardé et dit : +vous savez, quoi, pourquoi, vous êtes de retour combien de temps", ajoute-t-il, selon une transcription de la Maison Blanche.

La vidéo, où l'on voit M. Biden hésiter et chercher ses mots, a été vue et partagée des milliers de fois sur X (ex-Twitter).

François Mitterrand a dirigé la France de 1981 à 1995, avant de décéder en 1996. Emmanuel Macron est président depuis 2017.

L'âge du président démocrate est souvent présenté par ses adversaires comme un handicap pour la réélection du président démocrate.

Biden a par le passé déjà fait des gaffes embarrassantes de ce genre, notamment en septembre 2022 en appelant une parlementaire décédée lors d'une conférence qu'elle avait aidé à organiser.

"Jackie, vous êtes ici ? Où est Jackie ? Je croyais qu'elle était là", avait-il dit en référence à la représentante de l'Indiana Jackie Walorski, morte un mois avant.

Mais son grand rival côté républicain, l'ancien président Donald Trump, 77 ans, n'a pas échappé non plus à des moments de confusion.

En janvier, il a mentionné sa rivale pour l'investiture républicaine Nikki Haley au lieu de l'ancienne présidente de la chambre des Représentants, la démocrate Nancy Pelosi.

Trump a ainsi affirmé que Nikki Haley était en charge de la sécurité du Capitole lors de la violente attaque de ses partisans le 6 janvier 2021 contre cette institution.

Une erreur qui a amené Mme Haley à s'interroger sur la capacité mentale de M. Trump à revenir à la Maison Blanche.

Biden n'avait lui non plus pas manqué de rebondir sur la gaffe de M. Trump. "Je ne suis pas d'accord sur tout avec Nikki Haley, mais nous sommes tout à fait d'accord sur cela : elle n'est pas Nancy Pelosi", avait-il ironisé.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique