Dimanche, 14 juillet 2024
International > Monde >

"J'ai un cancer” : le diagnostic choc du roi Charles III en Une de la presse britannique

AFP, Mardi, 06 février 2024

"J'ai un cancer", le "choc du cancer" ou encore "le Roi a un cancer": le portrait de Charles III s'étale à la Une de tous les journaux britanniques mardi, signe du choc provoqué par l'annonce de la maladie du monarque de 75 ans.

Charles
Le roi Charles III de Grande-Bretagne. Photo : AFP

"Le Roi a un cancer", titrent sobrement le Times et le Daily Telegraph, affichant en grand le portait du monarque publié lundi soir par le palais de Buckingham en même temps que son communiqué, et soulignant que le souverain est "aussi optimiste qu'il puisse l'être" dans cette situation.

The Mirror partage en Une "le choc" ressenti par la nation britannique, qualifiant l'annonce du palais de "bombe" et soulignant que le problème bénin de prostate du roi, pour lequel il a été admis à l'hôpital et opéré il y a une dizaine de jours, "a peut-être pu sauver" sa vie.

"En quelques heures, le destin de la famille royale a basculé, et celui du Royaume-Uni avec lui", souligne le Daily Telegraph, qui pointe le changement d'époque avec celle du roi George VI, le grand-père de Charles III, qui avait lui gardé secret ses graves problèmes de santé avant son décès en 1952.

Le Daily Mail dépeint le portrait d'un roi combatif, "profondément reconnaissant" que les médecins aient "détecté tôt" son cancer. "Remettez-vous vite votre Majesté, le pays a besoin de vous", exhorte le journal.

Le biographe royal Christopher Wilson souligne également dans le Daily Telegraph que Charles a "l'amour de sa vie à ses côtés", "son roc" la reine Camilla, pour l'aider à traverser cette épreuve.

"In Camilla We Trust" ("Nous faisons confiance à Camilla"), affiche The Mirror, qui pointe le changement drastique d'image d'une reine, ex-maîtresse du roi quand il était marié à Diana, qui fut jadis une "paria" et "dirige désormais la Firme", en référence au surnom de la famille royale.

Juste derrière le cancer du roi, c'est la visite au Royaume-Uni du prince Harry, exilé en Californie avec sa famille depuis 2020 et en froid avec la famille royale, qui soulève de nombreuses interrogations et espoirs de réconciliation.

"Est-ce le moment pour Harry de rentrer au bercail ?", interroge The Mirror, quand le Daily Mail se demande si "William et Harry vont finalement se réconcilier", après s'être déchirés ces dernières années.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique