Mardi, 23 avril 2024
International > Monde >

L'UE veut un audit sur le fonctionnement de l'Unwra

AFP, Lundi, 29 janvier 2024

L'Union européenne a réclamé lundi un audit sur le fonctionnement de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), après les accusations sur la possible implication de certains de ses employés dans l'attaque du 7 octobre en Israël.

 Eric Mamer
L'Union européenne réclame un audit sur le fonctionnement de l’Unrwa, d’après Eric Mamer. Photo: Compte Official X Account

"Nous leur demandons (à l'Unwra) d'accepter qu'un audit soit mené par des experts indépendants, choisis par la Commission européenne", a affirmé son porte-parole Eric Mamer.

La Commission a par ailleurs précisé qu'elle déciderait ou non de suspendre son financement à l'Unrwa, en fonction des résultats de l'enquête ouverte par l'ONU. Elle a ajouté qu'aucun paiement n'était prévu jusqu'à fin février.

"La Commission va examiner ce sujet à la lumière de l'issue de l'enquête annoncée par l'ONU et les actions qu'elle prendra", a-t-elle précisé dans communiqué.

"Il est absolument normal que nous réclamions que ces allégations soient clarifiées et fassent l'objet d'une enquête alors que nous sommes l'un des principaux donateurs" d'aide humanitaire et au développement pour les Palestiniens, a ajouté M. Mamer.

L'Australie et le Canada ont annoncé ce week-end la suspension de leurs financements à l'Unrwa, après des accusations des autorités israéliennes selon lesquelles des employés pourraient avoir été impliqués dans l'attaque du 7 octobre. D'autre pays ont fait depuis de même.

Les Etats-Unis avaient annoncé vendredi "suspendre temporairement" tout futur financement de l'agence onusienne au cœur de la distribution de l'aide aux civils de la bande de Gaza et sous le feu des combats entre Israël et le mouvement islamiste palestinien.

L'attaque du 7 octobre a entraîné la mort d'environ 1.140 personnes en Israël, majoritairement des civils, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de chiffres officiels israéliens.

L’opération militaire a fait 26.422 morts, en grande majorité des femmes, des enfants et des adolescents, selon le dernier bilan du ministère de la Santé de Gaza.

 

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique