Jeudi, 25 avril 2024
International > Monde >

Réouverture de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan

AFP, Mardi, 23 janvier 2024

La frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan a été rouverte mardi 23 janvier après une dizaine de jours de fermeture ayant bloqué des milliers de poids-lourds, ont annoncé des responsables des deux pays.

Torkham
Torkham est le principal poste-frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan situé à 170 km de chaque capitale. Photo: AFP

Un responsable pakistanais à la frontière a confirmé à l'AFP, sous couvert d'anonymat, la réouverture de la frontière, expliquant qu'elle avait été permise par des négociations entre Islamabad et Kaboul.

"Il a été convenu durant les discussions que jusqu'au 31 mars, les chauffeurs pakistanais et afghans pourraient traverser la frontière sans visa ni passeport", a-t-il expliqué.

"Toutefois, à partir du 1er avril, le visa et le passeport seront tous les deux obligatoires", a-t-il ajouté.

Un responsable afghan au poste-frontière de Torkham, Abdul Jabbar Hikmat, a expliqué que "les poids-lourds pourraient passer", le Pakistan ayant finalement accepté que les chauffeurs afghans "n'aient ni passeports, ni visas" pour entrer sur son territoire.

Beaucoup d'Afghans ne possèdent pas de passeports.

Mohammad Umer, un chauffeur routier, a raconté à l'AFP avoir attendu pendant 11 jours à Torkham que la route vers le Pakistan soit rouverte.

"On est très fatigué, mais on est obligé de faire ça. Il n'y a pas d'autre travail", a-t-il déclaré. "Notre demande, c'est que ces problèmes soient résolus" pour de bon.

Le poste de Torkham, habituellement très actif, a été fermé à plusieurs reprises ces derniers mois après que Islamabad a poussé les sans-papiers afghans à quitter le Pakistan et renforcé les exigences pour l'entrée dans le pays.

Plus d'un demi-million d'Afghans sont rentrés du Pakistan depuis la mi-septembre, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Torkham a été de nouveau fermé le 12 janvier pour les véhicules commerciaux et les voyageurs souhaitant se rendre au Pakistan pour des raisons médicales.

Depuis, des milliers de poids-lourds ont été bloqués sur place, dont une partie transportant des denrées alimentaires périssables.

Le poste-frontière de Chaman (Pakistan)/Spin Boldak (Afghanistan), le deuxième plus important entre les deux pays, restait en revanche fermé mardi, selon un correspondant de l'AFP.

Les relations entre le Pakistan et l'Afghanistan se sont fortement tendues ces derniers mois, Islamabad accusant Kaboul de laisser des militants islamistes préparer sur le sol afghan des attentats au Pakistan.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique