Mardi, 16 juillet 2024
International > Monde >

Washington sanctionne la compagnie irakienne Fly Baghdad et son PDG

AFP, Lundi, 22 janvier 2024

 Fly Baghdad
La compagnie aérienne irakienne Fly Baghdad et son PDG, sanctionnés par les Etats-Unis. Photo : page facebook de Fly Baghdad.

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions économiques à l'encontre de la compagnie aérienne irakienne Fly Baghdad et de son PDG pour avoir aidé les Gardiens de la Révolution islamique d'Iran, a annoncé lundi le département américain du Trésor.

Il est reproché à la compagnie aérienne et à son PDG, Basheer Abdulkadhim Alwan al-Shabbani, d'avoir "fourni une assistance" à la Force Qods, la branche des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution, ainsi qu'à "ses groupes mandataires en Irak, en Syrie, et au Liban", détaille le Trésor.

Sont également ciblés "trois dirigeants et partisans de l'une des principales milices de la Force Qods en Irak", Kata'ib Hezbollah, ainsi qu'une entreprise qui "transfère et blanchit des fonds" pour le compte de cette milice, ajoute le Trésor dans un communiqué.

Washington fait état de "la menace permanente que la Force Qods et son réseau représentent pour le personnel américain et la région", avec "une série d'attaques de drones et de missiles en forte escalade contre le personnel américain en Irak et en Syrie", depuis l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre.

"L'Iran et ses mandataires ont cherché à exploiter les économies régionales et à utiliser des entreprises apparemment légitimes pour financer et faciliter leurs attaques", a déclaré le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson, cité dans le communiqué.

Ces sanctions économiques impliquent le gel des avoirs aux États-Unis de ces entreprises et des entités qu'ils y possèdent, en totalité ou partiellement, et il leur est également interdit de procéder à des échanges commerciaux vers ou depuis le pays.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique