Mercredi, 24 avril 2024
International > Monde >

Londres veut interdire le mouvement islamiste Hizb ut-Tahrir, qualifié de "terroriste"

Ahraminfo , (avec AFP) , Lundi, 15 janvier 2024

Le gouvernement britannique conservateur a annoncé lundi 15 janvier son intention d'interdire l'organisation islamiste radicale Hizb ut-Tahrir, qui prône la création d'un califat rassemblant tous les musulmans, qualifiant ce groupe de "terroriste".

 Hizb ut-Tahrir
Une manifestation organisée par Hizb Ut-Tahrir à Londres. Photo: Linkden

Le ministre de l’Intérieur, James Cleverly, a déposé lundi 15 janvier un projet d’ordre devant le Parlement visant à proscrire l’organisation politique sunnite islamiste internationale Hizb ut-Tahrir en vertu de la loi sur le terrorisme de 2000.

S’il est approuvé par le Parlement, le décret entrera en vigueur le 19 janvier 2024. Cela signifie que l’appartenance à un groupe, l’invitation à soutenir et à afficher des articles dans un lieu public d’une manière qui suscite des soupçons d’appartenance ou de soutien à ce groupe constituent une infraction criminelle.

Certaines infractions interdites peuvent être passibles d’une peine allant jusqu’à 14 ans de prison, qui peut être prononcée par un tribunal à côté ou au lieu d’une amende.

Les ressources d’une organisation interdite sont des biens appartenant au terrorisme et peuvent être saisies.

"Hizb ut-Tahrir est une organisation antisémite qui défend et encourage le terrorisme", a déclaré le ministre britannique de l'Intérieur James Cleverly dans un communiqué.

Fondé en 1953, le Hezbollah ut-Tahrir est un groupe politique international dont l’objectif à long terme est d’établir un califat régi par la loi islamique. Alors que son siège social est au Liban, le groupe opère dans au moins 32 pays, dont le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada et l’Australie.

Plusieurs pays ont interdit Hizb ut-Tahrir pour leurs diverses activités, notamment l’Allemagne, l’Egypte, le Bangladesh, le Pakistan et plusieurs pays d’Asie centrale et arabes. L’Autriche a interdit les symboles du groupe en mai 2021.

L’ordre sera débattu au Parlement au cours de cette semaine et, s’il est approuvé, Hizb ut-Tahrir deviendra la 80e organisation à être proscrite au Royaume-Uni.

D’autres groupes qui ont été proscrits par le gouvernement britannique comprennent Al-Qaïda, ISIS, National Action et plus récemment le groupe Wagner.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique