Mercredi, 22 mai 2024
International > Monde >

Zone euro: le taux de chômage recule à 6,4% en novembre, plus bas historique

AFP, Mardi, 09 janvier 2024

Le taux de chômage de la zone euro a baissé de 0,1 point en novembre par rapport à octobre, à 6,4% de la population active, son plus bas niveau historique malgré une conjoncture économique morose, selon des données publiées mardi par Eurostat.

Le taux
Le taux de chômage dans la zone euro est resté stable en juin à 6,4 % de la population active. Photo: AFP

L'indicateur s'est établi au niveau le plus bas depuis que l'office européen des statistiques a commencé à compiler cette série, en avril 1998, pour les pays ayant adopté la monnaie unique européenne.

En glissement annuel, le taux de chômage a baissé de 0,2 point en novembre.

Ces chiffres montrent une résistance du marché de l'emploi face au recul de la croissance enregistré l'an dernier.

La zone euro a vu son économie se contracter au troisième trimestre, plombée par les difficultés de l'Allemagne et la remontée des taux d'intérêt. De nombreux analystes tablent sur une nouvelle baisse du produit intérieur brut (PIB) sur les trois derniers mois de l'année, synonyme de récession technique.

Pour l'ensemble de l'Union européenne, le taux de personnes sans emploi s'est élevé à 5,9% en novembre, également en baisse de 0,1 point sur un mois et de 0,2 point sur un an.

Le chômage a nettement baissé en Europe depuis la mi-2021, grâce à la forte reprise économique post-Covid qui a succédé à une récession historique.

Malgré une stagnation de l'activité économique dans la zone euro à partir de fin 2022, alimentée par les conséquences de la guerre en Ukraine et la flambée de l'inflation, il a poursuivi son recul avant de se stabiliser depuis le printemps à un niveau inédit en un quart de siècle.

Quelque 12,95 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage en novembre au sein des vingt-sept Etats membres de l'UE, dont 10,97 millions parmi les vingt pays partageant la monnaie unique.

Le taux de chômage s'établit à 7,3% en France, comme en octobre et septembre, contre 3,1% en Allemagne, selon les données harmonisées d'Eurostat.

Les taux les plus faibles de l'UE ont été enregistrés en République tchèque (2,4%), à Malte (2,5%) et en Pologne (2,8%).

Les plus élevés ont été relevés en Espagne (11,9%) et en Grèce (9,4%).

Les jeunes de moins de 25 ans restent bien davantage touchés que l'ensemble de la population, avec un taux de chômage de 14,5% dans l'ensemble de l'UE comme dans la zone euro. Ce chiffre a cependant baissé de 0,3 point par rapport à octobre.

Les données d'Eurostat sont basées sur la définition du chômage du Bureau international du travail (BIT). Sont considérées comme chômeurs les personnes sans emploi qui ont activement cherché du travail au cours des quatre semaines précédentes et sont disponibles pour commencer à travailler dans les deux prochaines semaines.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique