Samedi, 13 juillet 2024
International > Monde >

Deux morts dans des frappes russes en Ukraine

AFP, Jeudi, 04 janvier 2024

Au moins deux personnes ont été tuées dans des bombardements russes dans l'est et le centre de l'Ukraine, ont annoncé jeudi les autorités ukrainiennes, après plusieurs jours d'attaques massives de Moscou qui ont fait des dizaines de morts et de blessés.

s
Deux morts dans des frappes russes en Ukraine. Photo : AP

Dans la région de Kirovograd (centre), relativement éloignée de la ligne de front, une attaque russe au missile "sur une installation industrielle" a fait un mort et "huit blessés" à Kropyvnytskiï, a indiqué sur Telegram le gouverneur Andriï Raïkovytch.

La veille, des attaques russes ont tué une personne et blessé trois autres dans la région de Donetsk, épicentre de combats actuels et où les forces de Moscou ont visé 11 villages, a déploré sur Telegram jeudi le ministère ukrainien de l'Intérieur.

Des immeubles résidentiels, des voitures ou encore un gazoduc et une ligne électrique ont été endommagés à la suite de ces frappes, selon cette source.

Si les frappes russes de mardi visant Kiev, ses environs et Kharkiv (est) avaient pour but notamment, selon les experts, de toucher des usines de production d'armes, l'armée russe mène toujours en parallèle une campagne à bas feux de bombardements sur des installations énergétiques ukrainiennes, en plein hiver.

Par ailleurs, le gouverneur de la région de Dnipropetrovsk (centre-est) ont annoncé que deux personnes ont été blessées jeudi par des tirs d'artillerie russe à Nikopol, une ville située le long du fleuve Dniepr qui fait office de ligne de front naturelle entre les armées ukrainienne et russe dans cette zone.

Ces frappes interviennent quelques jours après des bombardements massifs russes sur plusieurs villes d'Ukraine, dont sa capitale Kiev, qui ont fait des dizaines de morts et de blessés.

Une femme de 84 ans a d'ailleurs succombé à ses blessures à l'hôpital, a indiqué jeudi le parquet régional de Kharkiv (est), faisant passer le bilan total des frappes de mardi à six morts dans le pays.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique