Lundi, 15 juillet 2024
International > Monde >

Espagne: une grève chez Iberia va perturber le trafic aérien en pleine Epiphanie

AFP, Jeudi, 04 janvier 2024

La compagnie aérienne Iberia a annulé près de 400 vols en Espagne en raison d'une grève de ses agents au sol convoquée autour de l'Epiphanie, fête centrale dans le pays.

s
La compagnie aérienne Iberia a annulé près de 400 vols en Espagne en raison d'une grève de ses agents. Photo : AFP

La grève, à l'appel des deux principaux syndicats du pays, l'UGT et CCOO, doit débuter vendredi et prendre fin le 8 janvier. Elle concerne l'ensemble des services au sol d'Iberia, et notamment les bagagistes.

Ce mouvement social a entraîné l'annulation de "plus de 400 vols", a indiqué Iberia dans un communiqué publié à l'issue d'une ultime réunion avec les syndicats mercredi soir, qui s'est achevée sans accord.

Ces annulations de vol, qui concernent Iberia mais aussi sa filiale low-cost Iberia Express et sa filiale régionale Air Nostrum, vont toucher "plus de 45.000 passagers", précise la compagnie aérienne.

Selon Iberia, qui appartient au groupe IAG, également propriétaire de British Airways, cette grève de quatre jours aura également un impact sur près de 90 compagnies auxquelles elle prête des services aéroportuaires.

Cela va entraîner "un préjudice énorme pour des milliers de personnes dont le voyage est perturbé", insiste dans son communiqué la compagnie, pour qui la grève n'a "pas de justification".

Ce mouvement survient autour de l'Epiphanie ou jour des Rois Mages, le 6 janvier. Jour férié, l'Epiphanie est extrêmement importante en Espagne. Les enfants y reçoivent des cadeaux et des processions célébrant l'arrivée des Rois Mages sont organisées, en général la veille, dans toutes les villes du pays.

De très nombreux Espagnols prennent donc l'avion à cette occasion pour rejoindre leur famille et rentrer ensuite chez eux.

Les travailleurs des services au sol d'Iberia justifient leur mouvement par leur inquiétude face à la perte récente de plusieurs contrats d'assistance dans les grands aéroports du pays, gérés par le groupe public Aena.

Aena a engagé de nouveaux prestataires, qui se sont engagés à reprendre les agents au sol d'Iberia, mais les syndicats redoutent une dégradation de leurs conditions de travail.

"Nous nous trouvons dans une situation particulièrement difficile", estiment l'UGT et la CCOO, qui reprochent à Iberia de ne pas suffisamment défendre ses salariés.

Un reproche rejeté par la compagnie, qui assure que "tous les emplois ainsi que les conditions salariales et les avantages sociaux sont garantis" par la convention collective encadrant le secteur.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique