Jeudi, 18 avril 2024
International > Monde >

L'Allemagne et la France condamnent l'appel de deux ministres israelien à déporter les habitants de Gaza

Laila Ahmed , Mercredi, 03 janvier 2024

Deux ministres israéliens ont de nouveau appelé, mercredi à un départ des Palestiniens de Gaza, malgré les critiques américaines. Des déclarations également rejetées par la France et l’Allemagne.

s
Des Palestiniens fuyant vers le sud de la bande de Gaza le 9 novembre 2023. Photo : AP

La France et l’Allemagne condamnent les propos des ministres israéliens des Finances, Bezalel Smotrich, et de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, appelant à la déportation des palestiniens, selon des communiqués publiés par les deux pays mercredi 3 janvier. 

« Nous appelons Israël à s’abstenir de telles déclarations provocatrices, qui sont irresponsables et alimentent les tensions. La France rappelle que le transfert forcé de populations constitue une violation grave du droit international au sens des conventions de Genève et du statut de Rome », a indiqué le ministère des Affaires étrangères français.   

Selon Paris, « il ne revient pas au gouvernement israélien de décider où les Palestiniens doivent vivre sur leurs terres. L’avenir de la bande de Gaza et de ses habitants s’inscrira dans un État palestinien unifié vivant en paix et en sécurité aux côtés d’Israël », a souligné le communiqué. 

L’Allemagne de son côté, a dit « rejeter en toute clarté les remarques inutiles de ministres du gouvernement israélien proposant que les Palestiniens quittent Gaza en grand nombre. Notre position est claire : il ne doit y avoir ni expulsion ni réduction territoriale de la bande de Gaza », a déclaré l’ambassadeur d'Allemagne en Israël, Steffen Seibert sur « X ». 

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a de nouveau préconisé ce mercredi 3 janvier un départ massif de Palestiniens de Gaza, rejetant les critiques américaines qualifiant ses précédentes déclarations de scénario « irresponsable ».

« Les Etats-Unis sont nos bons amis, mais avant tout, nous ferons ce qui est bon pour l'État d'Israël : encourager l'émigration de centaines de milliers de personnes de Gaza permettra aux résidents (israéliens) de rentrer chez eux (à la lisière de Gaza) et de vivre en sécurité tout en protégeant nos soldats », a écrit Itamar Ben Gvir sur le réseau social X en réponse aux critiques américaines.

« Les Etats-Unis rejettent les récentes déclarations des ministres israéliens Bezalel Smotrich et Itamar Ben Gvir prônant la relocalisation des Palestiniens en dehors de Gaza », a déclaré mardi dans un communiqué le porte-parole du département d'Etat, Matthew Miller, qualifiant ces propos d'« irresponsables ».

Bezalel Smotrich, de sa part a affirmé mercredi, dans des déclarations rapportées par les médias israéliens , que « 70% du public israélien soutenait l'émigration volontaire des Arabes de Gaza et leur absorption par d'autres pays ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique