Lundi, 22 avril 2024
International > Monde >

Israël a accepté de se présenter devant la CIJ à La Haye, selon l'Autorité israélienne de radiodiffusion

Maha Salem , Mardi, 02 janvier 2024

Israël se présente devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) pour répondre aux accusations de génocide formulées par l'Afrique du Sud, marquant un tournant majeur dans la réponse juridique internationale au conflit israélo-palestinien.

Gaza
Un enfant de la famille Darwesh sous les débris au camp des réfugiés à Nusseirat refugee camp. Photo: AP

L'Autorité israélienne de radiodiffusion a annoncé mardi 2 janvier que « Dans une démarche exceptionnelle, Israël a décidé de comparaître devant la Cour internationale de Justice de La Haye, qui examine un procès intenté par l'Afrique du Sud contre Israël concernant le génocide à Gaza ».

Cet événement marque un développement significatif dans le traitement judiciaire des actions d'Israël. Des experts en droit international, cités par Haaretz, ont souligné qu'Israël, signataire de la Convention contre le génocide, pourrait voir son cas examiné par la Cour de justice sur cette base. Cette situation pourrait aggraver les allégations de génocide contre Israël, entraînant potentiellement son isolement diplomatique, un boycott ou des sanctions.

L'Afrique du Sud, dans sa démarche auprès du tribunal, a demandé des mesures provisoires pour que Israël cesse son agression militaire à Gaza. La Palestine, quant à elle, a exigé via son ministère des Affaires étrangères que le tribunal prenne des mesures immédiates pour protéger son peuple et a appelé Israël à arrêter la guerre à Gaza et la violence en Cisjordanie et dans tous les territoires palestiniens.

Israël est accusé par l'Afrique du Sud de génocide contre les Palestiniens durant la guerre à Gaza. Le ministère de la Santé de Gaza a rapporté que les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont causé 22 185 morts et 57 035 blessés depuis le 7 octobre.

Les 2,4 millions de résidents de Gaza, dont 85% ont été déplacés selon l'ONU, font face à des pénuries sévères. Malgré une résolution de l'ONU, l'acheminement de l'aide humanitaire reste limité. En Cisjordanie occupée, plus de 300 Palestiniens ont été tués depuis octobre.

« Des tentatives, en 2002, de présenter Israël devant la CIJ n'ont pas abouti. Ce n’est pas la première fois qu’un pays ou une organisation présente une plainte pour accuser Israël devant la Cour internationale de justice (CIJ). Plusieurs pays ont essayé, en vain», souligne Dr Saïd Okasha, spécialiste des affaires israéliennes israéliennes au Centre des études stratégiques et politiques d’Al Ahram au Caire.

 « Israël a accepté cette fois d’aller à la CJI pour se défendre. Elle a accepté d’y aller afin de diminuer les pressions internationales. Selon Tel aviv, c’est Hamas qui a déclenché la guerre en lançant des roquettes et en détenant des otages. Mais, vu la catastrophe humanitaire, si Israël utilise ces motifs, elle sera condamné dès la première session», explique Saïd Okasha à Ahraminfo.   

 Vendredi 29 décembre, l'Afrique du Sud a déposé une requête contre Israël devant la CIJ pour « génocide », contre les Palestiniens à Gaza, demandant des mesures urgentes pour leur protection.

L'Afrique du Sud est reconnue comme un fervent défenseur de la cause palestinienne et critique des bombardements israéliens sur Gaza. La CPI a reçu une demande d'enquête sur la situation dans "l'Etat de Palestine" de plusieurs pays, notamment du Bangladesh, de la Bolivie, des Comores et du Djibouti, mais aucune décision n'a encore été prise.

Dans ce climat tendu, l'Afrique du Sud a rappelé ses diplomates en Israël, suivie par un rappel similaire de l'ambassadeur d'Israël en Afrique du Sud.

Dr Okasha explique que « l'Afrique du Sud, ayant elle-même souffert de génocide, cherche à défendre les Palestiniens et à devenir un leader régional dans pour la défense de la cause palestinienne ».

La CPI a ouvert une enquête en 2021 sur de possibles crimes de guerre menés sur les territoires palestiniens par Israël, mais aucune décision n’a été prise à ce jour.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique