Mercredi, 22 mai 2024
International > Monde >

Le pape dénonce "la situation humanitaire désespérée" à Gaza dans son message de Noël

AFP, Lundi, 25 décembre 2023

Le pape a dénoncé lundi dans son traditionnel message de Noël "la situation humanitaire désespérée" des Palestiniens dans la bande de Gaza, appelant à la libération des otages encore retenus et à un cessez-le-feu.

s
Le pape François dans le balcon principal de la basilique Saint-Pierre au Vatican, le lundi 25 décembre 2023. Photo : AP

"Je demande que cessent les opérations militaires, avec leur effroyable suite de victimes civiles innocentes, et que l'on remédie à la situation humanitaire désespérée en ouvrant à l'arrivée de l'aide humanitaire", a déclaré le pape François, 87 ans, dans son discours "Urbi et Orbi" ("à la ville de Rome et au monde").

"Je demande que cessent les opérations militaires, avec leur effroyable suite de victimes civiles innocentes, et que l'on remédie à la situation humanitaire désespérée en ouvrant à l'arrivée de l'aide humanitaire", a-t-il ajouté devant plusieurs milliers de pèlerins réunis sur la place Saint-Pierre.

Près de trois mois après le début de la guerre entre Israël et le Hamas, la situation humanitaire dans la bande de Gaza, où 85% de la population a été déplacée, est catastrophique selon l'ONU.

L'aide humanitaire, dont l'entrée à Gaza est contrôlée par Israël, arrive au compte-gouttes depuis l'Egypte et le poste-frontière israélien de Karm Abu Salem, très en deçà des immenses besoins du territoire palestinien dévasté.

Dans son homélie prononcée dimanche soir lors de la messe de Noël en la Basilique Saint-Pierre, il déplorait déjà "le fracas des armes" dans la bande de Gaza qui a terni les célébrations à Bethléem - où, selon la tradition, est né Jésus-Christ -, en Cisjordanie occupée.

"Le regard et le coeur des chrétiens du monde entier sont tournés vers Bethléem, là où règnent aujourd'hui la douleur et le silence", a-t-il dit lundi.

Les bombardements israéliens dans la bande de Gaza où des milliers de bombes ont été déversées, ont fait 20.424 morts, majoritairement des femmes, adolescents et enfants, selon le gouvernement du Hamas.

Sur le long terme, le souverain pontife a appelé à "résoudre la question palestinienne, à travers un dialogue sincère et persévérant entre les parties, soutenu par une forte volonté politique et par l'appui de la communauté internationale".

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique