Mercredi, 29 mai 2024
International > Monde >

Yemen: les rebelles Houthis déterminés à poursuivre leurs attaques en mer Rouge

AFP, Mardi, 19 décembre 2023

Les rebelles Houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, ont déclaré mardi qu'ils ne cesseraient pas leurs attaques contre les navires marchands en mer Rouge, malgré l'annonce par les Etats-Unis de la création d'une nouvelle force de protection maritime.

s
le chimiquier battant pavillon norvégien, le MT Strinda. Photo : AFP

« Même si l'Amérique mobilise le monde entier, nos opérations militaires ne s'arrêteront pas (...) quels que soient les sacrifices que cela nous coûte », a déclaré Mohammed al-Bukhaiti, un haut responsable des Houthis, sur le réseau social X.

Il a ajouté que ces attaques s'arrêteraient seulement « si Israël cesse ses crimes et que la nourriture, les médicaments et le carburant parviennent à la population assiégée », de la bande de Gaza.

M. Bukhaiti réagissait à l'annonce lundi par le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, de la création d'une coalition de dix pays pour mettre fin aux attaques de missiles et de drones des Houthis contre les navires transitant par la mer Rouge.

« L'escalade récente des attaques irresponsables des Houthis en provenance du Yémen menace la libre circulation du commerce, met en danger la vie de marins innocents et contrevient au droit international », a déclaré lundi le chef du Pentagone.

« C'est pourquoi aujourd'hui j'annonce l'établissement de l'opération Prosperity Guardian », a-t-il ajouté. Cette alliance comprend les Etats-Unis, le Royaume-Uni, Bahreïn, le Canada, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, les Seychelles et l'Espagne, a précisé M. Austin.

Les rebelles du Yémen ont lancé une série d'attaques de drones et de missiles contre des navires en mer Rouge, en riposte aux bombardements israéliens de la bande de Gaza.

Lundi, ils ont revendiqué l'attaque de deux navires en mer Rouge, notamment le norvégien M/T Swan Atlantic.

Des géants du transport maritime ont déserté le point d'entrée ou de sortie de la mer Rouge, le détroit stratégique de Bab El-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique, et par lequel transite 40% du commerce mondial.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique