Samedi, 15 juin 2024
International > Monde >

La distribution de carburant perturbée par une cyberattaque israélo-américaine : Iran

AFP, Lundi, 18 décembre 2023

La distribution de carburant a été interrompue lundi dans 60% des stations-service à travers l'Iran à cause d'une "cyberattaque" lancée par les Etats-Unis et Israël, selon le ministre iranien du Pétrole qui a dénoncé une "conspiration".

Tehran
La distribution de carburant a été interrompue lundi dans 60% des stations-service à travers l'Iran. AP

"Vers 10H00 (06H30 GMT), les responsables de certaines stations-services nous ont informé que plusieurs stations avaient été victimes d'une cyberattaque et que le ravitaillement a été arrêté", a déclaré le ministre, Javad Owji, à la télévision d'Etat.

Il a accusé "les Etats-Unis et l'ennemi sioniste (Israël, NDLR)" qui "voulaient ainsi faire souffrir les gens". "Cette conspiration sera bientôt déjouée", a-t-il ajouté.

Lundi midi à Téhéran, plusieurs stations-service étaient fermées, des voitures étaient alignées les unes devant les autres, et des unités de police étaient stationnées à leurs entrées, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous avons eu un problème au niveau des lecteurs de cartes" ayant provoqué la perturbation de l'approvisionnement en carburant dans "60% des stations" du pays, avait indiqué de son côté le vice-ministre du Pétrole, Jalil Salari.

En Iran, les automobilistes peuvent se procurer une carte numérique délivrée par les autorités, leur permettant de bénéficier d'un quota mensuel d'essence subventionné.

Citant des sources anonymes, la télévision avait évoqué la "possibilité de sabotage" dans le système de distribution de carburant du pays, sans plus d'explications.

Les stations-service ont déconnecté le système et le carburant "est fourni désormais hors ligne", a expliqué M. Salari.

Le ministère du Pétrole "tente de résoudre le problème" dans les "six à sept prochaines heures", selon un communiqué, cité par la télévision d'Etat.

Cette perturbation intervient au 73e jour de la guerre à Gaza, déclenchée le 7 octobre et faisant craindre un embrasement régional.

Dans ce conflit, les Etats-Unis sont des alliés d'Israël et l'Iran soutient le Hamas et différents groupes alliés au mouvement Hamas, comme le Hezbollah libanais, qui effectue des tirs quasi quotidiens à la frontière entre Israël et le Liban.

En octobre 2021, une cyberattaque avait provoqué une panne générale d'une semaine dans les stations-service.

D'une ampleur inédite, elle avait fait réagir les plus hautes autorités iraniennes et entraîné embouteillages dans les principales artères de Téhéran et longues files devant des stations-service.

L'Iran, dont l'économie est touchée par de sévères sanctions internationales, dispose des quatrièmes réserves prouvées de pétrole dans le monde.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique