Mercredi, 22 mai 2024
International > Monde >

La France et l'UE discutent de sanctions contre les violences des colons israéliens en Cisjordanie

Ahraminfo , Lundi, 11 décembre 2023

La cheffe de la diplomatie française discute au cours d’une réunion de l’Union européenne d’éventuelles sanctions à l’encontre des colons israéliens auteurs de violence contre les Palestiniens en Cisjordanie.

Catherine Colonna
Catherine Colonna, ministre française des Affaires étrangères. Photo: AFP

Catherine Colonna, la ministre française des Affaires étrangères, a abordé la possibilité de sanctions contre les colons israéliens responsables de violences envers les Palestiniens en Cisjordanie lors d'une réunion de l'Union européenne le lundi 11 décembre à Bruxelles.

« Paris réfléchit à imposer des sanctions aux individus impliqués dans les colonies israéliennes illégales en Cisjordanie, » a-t-elle annoncé.

La ministre a exprimé sa préoccupation concernant la situation en Cisjordanie, mettant en lumière la fréquence des violences perpétrées par des colons extrémistes.

Lors d'une conférence de presse tenue le 7 décembre, Anne-Claire Legendre, porte-parole du Quai d'Orsay, a souligné : « ces violences doivent cesser et il est de la responsabilité des autorités israéliennes de s’en assurer et de poursuivre leurs auteurs ».

Elle poursuit : « pour notre part, nous prendrons aussi notre responsabilité. Nous envisageons des mesures d’interdiction du territoire français et le gel des avoirs au niveau national mais également européen ».

Berlin a également fait part de son appel à l'Union européenne pour envisager de telles sanctions.

La France, de son côté, a régulièrement exprimé sa condamnation des violences commises par des colons extrémistes israéliens à l'encontre des Palestiniens en Cisjordanie, marquant ainsi sa position ferme sur cette question sensible.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique