Samedi, 13 juillet 2024
International > Monde >

Bombardements nocturnes de l'Ukraine: 2 morts, 14 missiles abattus sur 19

AFP, Vendredi, 08 décembre 2023

La Russie lance, vendredi 8 décembre, 19 missiles de croisière visant des infrastructures civiles en Ukraine que son armée a pu abattre 14 et 5 autres ont causé la mort de deux et quatre blessés dans Kiev et Dnipropetrovsk.

russia
Chars ukrainiens dans la région de Tchernihiv. Photo: AFP

L'armée de l'air ukrainienne a annoncé vendredi 8 décembre avoir abattu 14 missiles de croisière sur un total de 19 lancés par la Russie, une nouvelle attaque nocturne qui a fait au moins deux morts.

"Selon les données préliminaires, 19 missiles de croisière Kh-101 et Kh-155 ont été lancés" dont 14 ont été "détruits", a indiqué le porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne Iouri Ignat à la télévision nationale.

Les projectiles visaient des infrastructures civiles et ont été abattus au-dessus des régions de Kiev et Dnipropetrovsk (centre).

Plusieurs missiles ont cependant échappé à la défense anti-aérienne, touchant des infrastructures dans la région de Dnipropetrovsk et faisant un mort ainsi que quatre blessés dont deux graves, a indiqué le gouverneur régional sur Telegram.

Le Premier ministre Denys Chmygal a indiqué lui qu'une personne avait été tuée dans la région de Kharkiv et trois autres blessés.

Selon le chef de l'administration militaire de Kiev Serguiï Popko, cela faisait 79 jours que la Russie n'avait plus lancé de missiles de croisières contre la capitale ukrainienne.

La Russie mène presque toutes les nuits des frappes nocturnes, à l'aide de missiles et de drones.

L'Ukraine, forte de l'aide militaire occidentale reçue, abat la majorité de ces engins, mais elle réclame plus de moyens pour pouvoir tenir les mois à venir.

Selon Kiev, Moscou, essaye, comme l'hiver dernier, de plonger la population dans le noir et le froid en visant les infrastructures énergétiques du pays.

Jusqu'ici, l'Ukraine n'a pas connu de coupure de courant d'ampleur du fait des bombardements russes. Mais pour la première fois jeudi, les autorités ont appelé les Ukrainiens à réduire leur consommation d'électricité après une frappe sur une centrale thermique près du front.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique