Jeudi, 25 avril 2024
International > Monde >

Un civil israélien tué par un missile antichar tiré depuis le Liban

Laila Ahmed , Jeudi, 07 décembre 2023

Des échanges de tirs entre le Hezbollah et l'armée israélienne à la frontière israélo-libanaise ont repris après une pause liée à la trêve entre Israël et le Hamas palestinien, qui s’est terminé le 1er décembre.

s
Cette photo prise depuis le sud du Liban montre de la fumée s'élevant après une frappe israélienne entre les villages de Qaouzah et Ramia, près de la frontière avec Israël, le 4 décembre 2023. Photo. AFP

Un civil israélien a été tué à la suite d'un missile antichar tiré depuis le Liban vers le nord d'Israël, selon l’annonce de la Radio de l'armée israélienne, jeudi sur son compte « X ».

« Un agriculteur, âgé d'environ 60 ans, est mort à la suite de tirs antichar tiré vers la Haute Galilée (Nord) », a indiqué l'armée. 

La frontière entre Israël et le Liban connaît de vives tensions depuis le 7 octobre, début de la guerre à Gaza. Les échanges de tirs entre le Hezbollah et l'armée israélienne à la frontière israélo-libanaise ont repris après une pause liée à la trêve entre Israël et le Hamas palestinien, qui s’est terminé le 1er décembre. Le tir n'a pas été revendiqué par le Hezbollah. 

Ces échanges ont quasiment cessé pendant la trêve de sept jours entre Israël et le Hamas qui a débuté le 24 novembre. 

 Le ministre de la Défense Israélien, Yoav Gallant a promis, les dirigeants locaux des villes frontalières du nord mercredi, que leurs communautés évacuées depuis le début des fréquentes escarmouches frontalières ne seront pas renvoyées chez elles tant que le Hezbollah ne sera pas repoussé au nord du fleuve Litani, selon les médias israéliens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique