Samedi, 13 juillet 2024
Dossier > Dollar >

Egypte-BM : Nouveau chapitre de collaboration

Mercredi, 27 mars 2024

La Banque Mondiale (BM) et l’Egypte viennent de renouveler leur partenariat pour une durée de cinq ans. Le 18 mars, le Groupe de la BM a annoncé son intention de fournir plus de six milliards de dollars à l’Egypte dans les trois prochaines années.

Egypte-BM : Nouveau chapitre de collaboration

Le financement proposé par la BM est divisé en deux parties : 3 milliards de dollars pour soutenir les programmes gouvernementaux de réforme économique, d’ajustement financier et de développement des infrastructures financés par la BM et 3 milliards de dollars consacrés à soutenir le développement du secteur privé, financés par la Société Financière Internationale (SFI), membre du Groupe de la BM. Les fonds seront décaissés sur une période de trois ans, jusqu’en 2026, soit environ 1 milliard de dollars par an. Le rythme de décaissement dépendra de l’avancement des projets convenus entre le gouvernement égyptien et la BM, et de leur approbation par le Conseil des directeurs exécutifs de la BM. « Il existe une complémentarité entre le package financier annoncé par l’UE et le package financier de la BM pour soutenir les efforts d’autonomisation du secteur privé en Egypte », a déclaré Dr Rania Al-Mashat, ministre de la Coopération internationale et gouverneure de l’Egypte auprès de la BM. Elle a souligné l’importance de la relation durable avec la BM et la mise en oeuvre du cadre de partenariat stratégique pour la période 2023-2027.

Le bouquet de financement actuel vise à renforcer les efforts de protection sociale pour les groupes les plus vulnérables afin de soutenir la mise en oeuvre des réformes économiques ciblées, ainsi que d’augmenter les opportunités de participation du secteur privé à l’économie et de renforcer son rôle dans les efforts de développement, notamment par la mise en oeuvre du programme d’offres publiques, par le renforcement de la gouvernance des entreprises appartenant à l’Etat et par l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience de la gestion des ressources publiques, conformément aux priorités de développement définies par le gouvernement. Il comprend également la création d’emplois, le renforcement de l’investissement dans le capital humain par le biais de systèmes de protection sociale, de santé et d’éducation et par le renforcement de la résilience grâce à des solutions innovantes en matière de travail climatique.

Ainsi, la valeur du portefeuille actuel du Groupe de la BM en Egypte s’élève à 8 milliards de dollars, dont 6 milliards de dollars de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, 1,9 milliard de dollars de l’Association internationale de développement et 500 millions de dollars de l’Agence multilatérale de garantie des investissements.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique