Samedi, 02 mars 2024
Dossier > EDEX 2023 >

La grand-messe de l’armement

Aliaa Al-Korachi , Mercredi, 06 décembre 2023

Le coup d’envoi du 3e Salon international des industries défensives et militaires (EDEX 2023) a été lancé lundi au Caire. Cet événement biennal de quatre jours, qui réunit cette année 400 entreprises de la défense et de la sécurité représentant 46 pays, est la plus grande vitrine des industries de défense en Afrique.

La grand-messe de l’armement
(Photo : Hassan Ammar)

La force est la clé de la paix. « La paix a besoin d’une force pour la protéger et assurer sa pérennité. Dans notre monde d’aujourd’hui, il n’y a pas de place pour les faibles. C’est une réalité dont nous sommes tous témoins », a déclaré le ministre de la Défense et de la Production militaire, Mohamed Zaki, avant de donner le coup d’envoi, le 4 décembre, au 3e Salon international des industries défensives et militaires (EDEX 2023), avec la participation de 400 exposants en provenance de 46 pays. « L’Egypte vise, à travers cette exposition, considérée comme une plateforme mondiale, à offrir aux exposants une opportunité de présenter les derniers technologies, équipements et systèmes sur terre, en mer et en air », a ajouté Zaki. Des blindés aux missiles en passant par des armes automatiques, hélicoptères de combats, systèmes de défense antiaérienne ou de cybersécurité, ce grand rendez-vous militaire, organisé tous les deux ans en Egypte, comprend 22 pavillons étalés sur une superficie de 18 000 m2 et attend plus de 35 000 visiteurs du monde entier. Cette exposition est organisée par Arabian World Events (AWE), l’une des sociétés leaders dans l’organisation des grands événements internationaux, en coopération avec le ministère de la Défense, le ministère de la Production militaire et l’Organisation arabe pour l’industrialisation.

Quelles nouveautés cette année ? Et comment l’industrie égyptienne de l’armement progresse-t-elle ? En effet, en présence du président Abdel-Fattah Al-Sissi, EDEX 2023 a commencé par le lancement, par vidéoconférence, de la frégate égyptienne Al-Gabbar de type Meko A200, réalisée par l’Arsenal maritime d’Alexandrie. Cette frégate polyvalente, d’une longueur de 121 m, d’une largeur de 16,34 m et d’une vitesse maximale de 32 noeuds, est capable de mener des batailles quadridimensionnelles. Elle dispose de systèmes d’armes modernes lui permettant d’effectuer toutes les missions de combat en temps de paix et de guerre et de faire face à toutes les menaces terrestres, aériennes et souterraines.

Une importance stratégique

L’exposition EDEX est d’une grande importance pour l’Egypte, car elle représente l’un des outils de la « diplomatie de défense » de l’Etat égyptien. La 3e édition d’EDEX 2023 a reflété la capacité de l’Egypte à organiser et à gérer une exposition mondiale. En effet, elle se tient cette année dans un contexte géopolitique instable, marqué par des menaces accrues et variées aux niveaux mondial et régional. Avoir la capacité et la technologie pour fabriquer l’arme est devenu extrêmement important pour que les pays puissent préserver leur sécurité nationale. Des dizaines d’expositions sur l’industrie de la défense sont actuellement organisées chaque année dans le monde dans le but de commercialiser les nouveaux produits et d’échanger les expertises dans le domaine des technologies de défense et de sécurité.


(Photo : Hassan Ammar)

« L’exposition EDEX, organisée par l’Egypte tous les deux ans, renforce la place de l’Egypte sur la carte des expositions internationales de défense. C’est le seul salon spécialisé dans le secteur des industries militaires au niveau du continent africain », souligne le ministre d’Etat pour la Production militaire, Mohamed Salah El-Din, avant d’ajouter qu’« il s’agit d’un rassemblement international pour échanger des visions et des expériences dans les domaines de la défense et de l’armement (terre-mer-air). L’exposition constitue une porte d’entrée pour les produits militaires égyptiens vers les marchés régionaux et mondiaux ».

Selon Mohamed Mansour, expert en affaires militaires, le nombre d’exposants, de pays et de visiteurs a considérablement augmenté cette année par rapport aux éditions précédentes. Ce qui démontre que l’exposition du Caire gagne de plus en plus d’importance parmi des dizaines d’expositions de défense organisées chaque année dans plusieurs grands pays du monde. Selon les données actuelles, le nombre d’entreprises et de délégations participant au salon a augmenté de 376 entreprises lors de première édition en 2018 à 400 entreprises lors de l’édition actuelle. De même, le nombre de visiteurs à EDEX a augmenté de 10 000 pour atteindre 35 000 visiteurs à l’édition 2023.


(Photo : Hassan Ammar)

En outre, selon beaucoup d’observateurs, la capacité de l’Egypte à attirer autant de participants reflète non seulement son statut de puissance régionale, mais aussi la nature équilibrée de la diplomatie égyptienne. L’armée égyptienne est classée parmi les armées les plus avancées au monde. L’Egypte figure parmi les 15 premières puissances militaires du monde et est en tête de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord selon le classement 2023 de Global Firepower. « La classification militaire internationale qui place l’armée égyptienne en tête du classement régional ne repose pas uniquement sur des calculs quantitatifs des capacités égyptiennes, mais plutôt sur des calculs à la fois stratégiques et qualitatifs. Ces calculs ne consistent donc pas à tester seulement les capacités des armées sur les champs de bataille, mais plutôt à tester les capacités des armées à dissuader les menaces et à éviter les guerres », souligne l’expert. Et d’ajouter : « L’importance de cette exposition découle de la position centrale qu’occupe Le Caire comme pays pivot dans la région du Moyen-Orient qui représente, à son tour, un marché important pour les sociétés d’armement mondiales en concurrence ».


(Photo : Hassan Ammar)

 Nouvelles armes « Made in Egypt »

Par ailleurs, en organisant le salon d’armement EDEX 2023, l’Egypte vise à mettre en valeur son industrie de défense en pleine évolution, comme l’explique Mansour. Cette exposition offre une grande opportunité pour commercialiser les industries locales fabriquées par les institutions égyptiennes spécialisées dans la défense. Ces institutions sont le ministère de la Défense, le ministère de la Production militaire, l’Organisation arabe pour l’industrialisation, la Société arabe internationale pour l’optronique, l’Arsenal maritime d’Alexandrie, l’Autorité des industries et des services maritimes, l’Organisation nationale des projets de services et le Complexe des industries du département des véhicules.

En effet, le pavillon égyptien est l’un des plus grands pavillons participant à l’exposition et comprend de nombreux systèmes de défense et militaires localement fabriqués. C’est lors de cette exposition que l’Egypte a dévoilé son nouveau lance-roquettes puissant Raad 200, l’un des systèmes les plus importants exposés dans cette édition. Premier du genre en Egypte, Raad 200 est un lance-roquettes multiple de 122 mm avec une portée allant jusqu’à 400 km. Il est équipé d’un moteur de 385 chevaux et d’un système de télécommande qui assure la protection de l’équipage. Le lanceur peut être tiré en mode de lancement unique ou multiple.


(Photo : Hassan Ammar)

La participation de l’Organisation arabe pour l’industrialisation a également été distinguée. Elle participe avec 45 produits divers, notamment les munitions, les missiles, les avions et les véhicules blindés. Lors de l’exposition, l’Organisation arabe pour l’industrialisation a annoncé le lancement de nombreux nouveaux produits comme les munitions aériennes portant le nom de Hafiz et comportant quatre niveaux de voitures antiémeutes sous le nom de Qader-1, un système intégré pour détecter et neutraliser les petits, mini et macro-drones nommé Haris, un nouveau système de détection et de mesure radiologique, ainsi que la création d’un centre de commandement et de contrôle multi-missions, fabriqué à 100 % en Egypte.

Les géants de l’armement

Elargir la base de fabrication militaire conjointe et approfondir le partenariat et la coopération avec les pays amis et partenaires figurent parmi les grands objectifs d’EDEX, comme l’a souligné le ministre de la Défense dans son discours inaugural. La version actuelle d’EDEX a vu la participation de nombreuses grandes entreprises dans le domaine des industries militaires et de défense, telles que Lockheed Martin, la société américaine de recherche, de développement et de fabrication aérospatiale Boeing, le constructeur mondial d’avions militaires, civils et cargo basé aux Etats-Unis, MBDA, l’un des principaux fabricants européens de systèmes de missiles, et Ficantieri, l’un des plus grands groupes de construction navale au monde et le seul actif dans tous les secteurs de l’industrie maritime de haute technologie. Cette firme italienne est l’un des constructeurs de la frégate polyvalente FREMM en étroite collaboration avec la marine égyptienne.

Parmi les participants français au salon figurent Dassault Aviation, fabricant des avions de combat Rafale, et Naval Group, un leader européen de la défense navale et fabricant du porte-hélicoptères égyptien Mistral, ainsi que de la première frégate FREMM que l’Egypte acquiert.


(Photo : Hassan Ammar)

Par ailleurs, un groupe d’entreprises turques travaillant dans le domaine de la sécurité et de la défense participe pour la première fois à l’exposition, avec plus de 20 entreprises présentant leurs produits dans l’édition de cette année. Parmi les entreprises turques les plus importantes à EDEX 2023, il s’agit de Baykar, une société de drones et de systèmes sans pilote, composée de la société des industries aérospatiales Tusash, de la société de systèmes de missiles Roketsan et de la société des industries électroniques militaires Aselsan.

EDEX 2023 accueille également des fabricants de défense arabes, notamment d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de la Jordanie. Parmi les entreprises nationales participant au pavillon saoudien, on peut citer GAMI, la Saudi Military Industries Company (SAMI) et la Saudi Chemical Holding Company. Quant aux industries de défense des Emirats arabes unis, elles ont renforcé leur présence au salon EDEX 2023 en Egypte avec la participation de 9 entreprises nationales émiraties spécialisées dans les industries de défense et les technologies connexes, dont les plus importantes sont le groupe Edge, Yahsat et Gal-Amruk.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique