Samedi, 25 mai 2024
Dossier > Présidentielle 2024 >

A Hélouan, des facilités pour les personnes souffrant de handicap

May Atta , Ola Hamdi , Mercredi, 13 décembre 2023

Les Egyptiens ont voté cette semaine à l’élection présidentielle des 10, 11 et 12 décembre. Que ce soit au Caire, à Alexandrie, ou dans les autres gouvernorats, le scrutin s’est déroulé sans encombre avec une affluence massive et une présence féminine remarquable. Bilan.

A Hélouan, des facilités pour les personnes souffrant de handicap
Bousculade devant un bureau de vote à Hélouan. (Photo : Ola Hamdi)

Au sud-ouest du Caire se trouve le quartier de Hélouan, qui comprend de nombreux monuments importants, tels que le Musée de cire, le Musée Rokn Farouq et l’observatoire de Hélouan, construit en 1903. Selon le président d’un bureau de vote à Hélouan, qui a requis l’anonymat, la participation au scrutin est très forte. « Il y a des électeurs de tous âges. L’affluence est plus importante qu’en 2018. Ce matin, au cours des deux premières heures, 450 électeurs ont voté. Ils étaient là avant l’ouverture du bureau à 9h », dit-il. Et d’ajouter : « Le fait marquant cette fois, c’est le nombre important d’électeurs et leur souci de ne commettre aucune faute qui pourrait invalider le vote. Je pense que ces élections connaîtront un taux de participation plus élevé que les précédentes ».

Azza Ahmad Shaheen, 40 ans, explique que la participation à l’élection est plus importante que jamais. « Beaucoup de personnes sont convaincues que ces élections sont très importantes à cause de la conjoncture régionale difficile et de la guerre de Gaza. Je pense qu’elles ont raison », affirme-t-elle.


La participation des femmes a été remarquable. (Photo : Ola Hamdi)

A l’entrée de la ville de Hélouan se trouve la plus ancienne école secondaire pour filles de ce quartier, le lycée du Martyr Saber Abou-Nab. Il s’agit de l’un des grands bureaux de vote de ce quartier. Pour faciliter la tâche aux personnes handicapées, on a mis à leur disposition au rez-de-chaussée un grand nombre d’équipements, notamment des fauteuils roulants. Des bulletins de vote en braille ont également été fournis pour permettre pour la première fois aux non-voyants de voter. Ahmad Al-Sayed, un jeune homme non-voyant d’une vingtaine d’années, est venu voter avec son frère Saad. « Je n’avais jamais participé aux élections auparavant, mais grâce aux bulletins de vote en braille, j’ai pu utiliser mes mains pour voter sans l’aide de personne, et cela m’a donné confiance et beaucoup d’espoir dans ce pays », conclut-il.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique