Samedi, 13 juillet 2024
Dossier > Présidentielle 2024 >

Cheikh Zayed : Une ambiance festive

Ghada Ismaïl, Mercredi, 13 décembre 2023

Les Egyptiens ont voté cette semaine à l’élection présidentielle des 10, 11 et 12 décembre. Que ce soit au Caire, à Alexandrie, ou dans les autres gouvernorats, le scrutin s’est déroulé sans encombre avec une affluence massive et une présence féminine remarquable. Bilan.

Cheikh Zayed : Une ambiance festive
Aucun commentaire négatif n’a été signalé quant au déroulement du vote.

Dimanche 12 décembre, il est 9h du matin. A l’entrée du bureau de vote du centre de jeunesse de la ville de Cheikh Zayed, située à l’ouest du Caire, une file d’attente s’allonge peu à peu. Le bureau de vote est décoré de drapeaux et de banderoles. On entend les youyous, marques de la joie des femmes qui participent cette année en grand nombre au scrutin.

Les premiers électeurs à venir sont plutôt des hommes âgés et des femmes au foyer. Le nombre total des électeurs inscrits dans les listes électorales du quartier de Cheikh Zayed a atteint 124 064. Cinq bureaux de vote et douze sous-comités sont répartis dont ceux des électeurs hors circonscription. « Les opérations de vote se déroulent normalement. Dans chaque bureau de vote, il y a des facilités pour permettre aux personnes souffrant d’un handicap de voter. Une urne a été installée au rez-de-chaussée et, pour la première fois, des chaises roulantes sont disponibles. Nous avons reçu un électeur non-voyant accompagné de son frère, je l’ai accompagné pour me rassurer que c’est bien son choix qui a été inscrit sur le bulletin de vote », déclare Waël Ebeid, président du bureau de vote. Selon Ebeid, « aucun commentaire négatif n’a été signalé quant au déroulement du vote. Les élections se déroulent dans de bonnes conditions et il n’y a eu aucune plainte ».

« Ces dernières années, beaucoup d’initiatives pour renforcer le statut de la femme ont été lancées. Les campagnes de sensibilisation télévisées nous encouragent à venir voter », affirme Samia, qui a obtenu une permission de son travail pour aller voter aux élections. La participation des personnes âgées est remarquable, malgré l’état physique de certains d’entre eux. Abdel-Hamid Mahmoud, un ingénieur de 70 ans, vient sur une chaise roulante accompagné de son fils. « avant la Révolution du 25 Janvier 2011, je ne participais jamais aux élections mais aujourd’hui la situation est différente. J’insiste sur le fait d’ y aller parce que je crois au président Sissi et je suis sûr qu’il est le seul qui puisse résoudre n’importe quel obstacle face à l’Egypte », souligne-t-il. Samiha Abdel-Aziz, une femme de 40 ans, explique : « J’ai tenu à emmener mes enfants avec moi pour leur dire que voter est une chose importante à laquelle ils doivent s’habituer ».

Dans un autre bureau de vote, l’école expérimentale Abou-Bakr Al-Seddiq à Cheikh Zayed, les banderoles distribuées devant l’école visent à encourager les électeurs à voter. « Je suis très heureuse car c’est la première fois que je participe aux élections. J’ai 19 ans. Je vote pour notre avenir et pour la sécurité de notre pays », exprime Nada Adel. Dans ce bureau de vote, la participation des jeunes est marquante. « Je participe toujours aux élections et, cette fois, j’invite tous mes amis à venir voter car le vote est un droit constitutionnel très important pour l’avenir de notre pays et pour nous aussi », dit Hassan Hicham, 35 ans. Amal Fahmi, une jeune fille de 25 ans, affirme que le scrutin est très important pour elle, surtout pour la sécurité du pays. « Vous voyez la situation régionale difficile et la guerre à Gaza. Nous avons besoin d’un président fort », conclut-elle.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique