Mardi, 23 avril 2024
Dossier > Dossier >

Les coptes pris pour cible

Mardi, 20 août 2013

Depuis la chute de Morsi, les attaques se multiplient contre les citoyens et les installations coptes. Rappel des incidents.

Les coptes pris1
(Photos: AP)

Minya

3 juillet : Juste après le discours du général Abdel-Fattah Al-Sissi, destituant le président Morsi, l’église catholique de Saint-Georges de Délga à Minya est attaquée par des islamistes qui criaient « Quelle honte ! Les chrétiens sont devenus des révolutionnaires ».

Le couvent de la Vierge est incendié. Les événements dégénèrent en attaque contre les maisons des chrétiens du village. Au moins un chrétien est tué.

3 août : Le village de Bani Ahmad est encerclé par les musulmans de 7 villages voisins, suite à une querelle entre un musulman et un chrétien à cause d’une chanson qui louait l’armée et son chef. Des affrontements éclatent faisant un mort et des dizaines de blessés.

Béni-Soueif

Les coptes pris2
(Photo: AP)

8 août : Une marche de protestation des pro-Morsi passe devant l’église de Saint-Marc à 2h et scande contre le pape copte : « Tawadros le lâche … Ramasses tes chiens de la place », « Tawadros … lâche … agent des Etats-Unis ».


11 août : Au village de Diabya, des affrontements font 30 blessés, 9 maisons chrétiennes sont incendiées ainsi que 2 maisons de musulmanes et une église.

Nord-Sinaï

6 juillet : Des personnes armées tuent le prêtre Mina Aboud dans la ville d’Al-Arich.
11 juillet : A Rafah, un chrétien est tué après avoir été enlevé parce que sa famille n’a pas pu payer la rançon.

1er août : Au Nord-Sinaï où les chrétiens ont été poussés à émigrer l’année dernière, un groupe armé tente de faire exploser une église. L’armée réussit à sauver l’église. Les églises du gouvernorat reçoivent des menaces. Celles-ci sont fermées sauf le dimanche pour la messe.

Guiza

9 août : Lors d’une marche des pro-Morsi, les manifestants s’arrêtent devant l’église de Saint-Georges à la rue Mourad, encerclent l’église et crient : « Islamique, islamique au grand dam du christianisme ».

Assiout

30 juin : Des affrontements ont eu lieu entre des manifestants opposés au président Morsi et les Frères musulmans. Ces derniers tirent des coups de feu sur les manifestants. Bilan : 3 morts. Un des témoins chrétiens sera plus tard enlevé et torturé.

Louqsor

5 juillet : Musulmans et chrétiens s’affrontent dans le village de Nagaa Hassan après le décès d’un citoyen musulman et la blessure d’un chrétien. Les deux hommes se disputaient dans des circonstances mal élucidées. Bilan : 23 maisons de chrétiens brûlées et détruites.

Marsa Matrouh

3 juillet : Des pro-Morsi lancent des cocktails Molotov sur l’église orthodoxe de Sainte-Marie.

Port-Saïd

9 juillet : Des hommes cagoulés tirent de manière aléatoire sur l’église de Saint-Mina. Les vitres de l’hôpital, rattachées à l’église, sont brisées. 2 chrétiens sont blessés.

Le 14 août après l’intervention policière contre les sit-in de Rabea et d’Al-Nahda, 64 attaques ont eu lieu contre des chrétiens et des églises en une seule journée dans toute l’Egypte. 38 églises sont brûlées ou volées, 28 sont attaquées avec des pierres, incendiées ou encerclées, 6 écoles chrétiennes sont incendiées, ainsi que 7 bâtiments rattachés à des églises.

Au total 58 maisons chrétiennes, 85 magasins et 16 pharmacies, 3 hôtels et 75 autobus et voitures dont les propriétaires sont des chrétiens sont saccagés ou incendiés.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique