Mardi, 23 avril 2024
Dossier > Dossier >

Aquila Saleh au parlement égyptien

Ghada Ismaïl, Mardi, 14 janvier 2020

Lors d’une visite au Conseil égyptien des députés, le président du parlement libyen, Aquila Saleh, a mis en garde contre la « folie » du régime turc. Retour sur ses principales déclarations.

Aquila Saleh au parlement égyptien

— L’Histoire n’oubliera pas la position honorable de l’Egypte, qui a soutenu les droits du peuple libyen tout au long de son histoire.

— La Libye met en garde contre la nouvelle folie ottomane.

— Le régime turc a lancé une guerre par procuration en s’appuyant sur des groupes terroristes, des milices, des gangs armés, des assassins et des criminels.

— L’accord politique signé à Skhirat a perdu sa légitimité, son efficacité et sa faisabilité sur le terrain.

— Le mandat du gouvernement d’entente nationale a pris fin il y a un an.

— Les milices terroristes ont resserré leur emprise sur le conseil présidentiel du gouvernement d’Al-Wefaq. Elles contrôlent le processus de prise de décision.

— La communauté internationale a laissé la Libye face au terrorisme, à l’intimidation et aux abus.

— L’intervention turque est un complot dont les ficelles sont tissées à Ankara pour piller et voler les richesses de la Libye.

— L’accord de Sarraj et Erdogan fait du bassin méditerranéen un foyer de conflits internationaux.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique