Samedi, 02 mars 2024
Dossier > Dossier >

Une histoire de tentatives et d’échecs

Ola Hamdi, Mardi, 05 mars 2019

Depuis les Accords d’Oslo et jusqu’à ce jour, Israël n’a que multiplié les procédés et les décisions sabotant la paix. Rappel des principales dates depuis 1993.

Septembre 1993 : Signature des Accords d’Oslo entre Israéliens et Palestiniens pour trou­ver une solution définitive aux questions cruciales (statut, frontières, territoires, avenir des colonies juives, sort des réfugiés, Jérusalem).

1995 : Assassinat d’Yitzhak Rabin.

1999 : Echec des Accords d’Oslo.

2000 : Déclenchement de la deuxième Intifada. Elle durera jusqu’en 2005.

2002 : Proposition de l’Initiative de paix arabe qui consiste en une normalisation des relations avec Israël en échange de la création d’un Etat palestinien indépendant.

2003 : Lancement de la Feuille de route par le Quartet (Onu, Union européenne, Etats-Unis, Russie). Cette Feuille de route était destinée à aboutir, par étapes, à un règlement permanent du conflit israélo-palestinien sur la base du principe de deux Etats.

2004 : Mort de Yasser Arafat. Mahmoud Abbas devient président de l’OLP.

2005 : Retrait israélien de la bande de Gaza.

2006 : Arrivée du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

2007 : Israël impose un blocus à la bande de Gaza.

2008-2009 : Opération militaire israélienne « Plomb durci » contre Gaza.

2011 : La Palestine devient membre à part entière de l’Unesco.

2012 : La Palestine devient Etat observateur à l’Onu.

2013 : Reprise des discussions de paix.

2014 : Israël suspend les négociations, au lende­main de la signature d’un accord de réconciliation entre l’OLP et le Hamas, le 8 juillet, il lance l’opé­ration « Bordure protectrice », la plus meurtrière pour les Gazaouis.

2015 : La Palestine devient le 123e membre de la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye.

2016 : L’Onu adopte la résolution 2334 condamnant la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens occupés.

2017 : Trump déclare Jérusalem comme capi­tale d’Israël.

Mai 2018 : Transfert de l’ambassade améri­caine en Israël à Jérusalem. Le même mois, sont lancées les marches du retour tous les vendredis à l’occasion du 70e anniversaire de la Nakba.

Juillet 2018 : Israël adopte une loi définissant le pays comme « l’Etat-nation du peuple juif ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique