Dimanche, 21 avril 2024
Dossier > Dossier >

Les deux candidats sous la loupe

Ghada Ismaïl, Mardi, 20 mars 2018

Les deux candidats sous la loupe

Abdel-Fattah Al-Sissi

Nom : Abdel-Fattah Saïd Hussein Khalil Al-Sissi.

Symbole électoral : L’étoile.

Slogan : Vive l’Egypte. C’est sous ce slogan que le programme d’action du président Sissi a été lancé et que les grandes réalisations de son premier mandat ont été achevées.

Naissance : 19 novembre 1954.

Diplômes et parcours politique :

Quelques mois après la guerre d’Octobre 1973, Abdel- Fattah Al-Sissi s’inscrit à l’Académie militaire Nasser et en sort diplômé en 1977. Il rejoint par la suite l’infanterie mécanisée.

— Il gravit les échelons de l’armée et devient commandant d’une division d’infanterie mécanisée puis commandant en chef (de la région militaire nord), qui va d’Al-Alamein à l’ouest à Port-Saïd à l’est.

— A la fin de l’époque Moubarak, Sissi occupe le poste de chef des services de renseignements militaires.

— Il était le plus jeune membre du Conseil suprême des forces armées lorsque celui-ci a géré la transition après la chute de Moubarak.

— Le 12 août 2012, Mohamad Morsi, président destitué, le nomme ministre de la Défense.

— Le 30 juin, des millions d’Egyptiens sortent dans les rues pour réclamer le départ des Frères musulmans. Le 1er juillet, Sissi donne un ultimatum de 48 heures à Morsi pour « satisfaire les revendications du peuple ».

— Le 3 juillet, il annonce le lancement d’une feuille de route pour sortir de la crise.

— Il est nommé vice-premier ministre le 16 juillet 2013, dans le gouvernement transitoire de Hazem Al- Beblawi.

— Le 27 janvier 2014, Abdel-Fattah Al-Sissi est promu du grade de général d’armée à celui de maréchal de l’armée égyptienne.

— Le 26 mars 2014, il remet sa démission au ministère de la Défense et annonce sa candidature à la présidentielle.

Nombre de procurations : 549 députés ont apporté leur soutien au président. Il a également obtenu le parrainage de 915 000 citoyens.

Programme électoral :

— Lors de la conférence « Histoire d’une nation », tenue en janvier dernier, le président a présenté le bilan de son premier mandat. Il a dévoilé les grandes lignes de son plan d’action pour l’avenir. Ce plan est basé essentiellement sur la vision « Egypte 2030 » lancée en février 2016. Il s’agit d’une stratégie de développement durable, ayant comme objectif de « placer l’Egypte parmi les 30 premiers pays du monde en matière de développement économique et social et de lutte contre la corruption ». Le plan du président vise à achever les grands projets en cours. Déjà, 1 000 projets ont été mis en chantier en moins de 4 ans, soit 3 projets par jour. Poursuivre le processus de réforme économique et de développement urbain, et achever la construction des infrastructures dans les domaines de l’énergie, notamment la mise en oeuvre du projet nucléaire d’Al-Dabaa, figurent aussi parmi les grandes lignes de son plan. Le président a promis également de mettre un terme au terrorisme dans le Sinaï. L’opération « Sinaï 2018 », une vaste offensive antiterroriste, lancée en février dernier, se poursuit toujours avec succès.

Moussa Moustapha Moussa

Nom : Moussa Moustapha Moussa.

Symbole électoral : L’avion.

Slogan : Poursuivons le parcours … le développement … pour une meilleure Egypte.

Naissance : 13 avril 1952.

Diplôme et parcours politique :

— Issu d’une famille wafdiste, il est le fils de Moussa Moustapha, président du Haut Comité wafdiste pour les étudiants et les travailleurs en 1963.

— 1977 : Obtient un master en architecture du Collège national des architectes français.

— 2005, alors qu’il est vice-président du parti d’Al- Ghad, il entre dans une grande rivalité avec Ayman Nour, l’ancien leader du parti, autour de la présidence du parti.

— 2010, il est élu membre au Conseil consultatif, ancienne chambre basse du parlement.

— 2011 : Suspendu par Ayman Nour, il est reconnu par le Comité des partis comme le président légitime du parti d’Al-Ghad.

Nombre de procurations :

Moussa a obtenu le parrainage de plus de 40 000 citoyens et de 27 députés.

Programme électoral :

— Moussa a déclaré que son programme est basé sur les principes du « capitalisme nationaliste » pour résoudre les problèmes économiques et encourager les investissements.

— Son programme vise essentiellement à achever ce qui a été accompli par le président Abdel-Fattah Al-Sissi.

— Son programme comprend 3 projets qui doivent être mis à exécution par une coopération entre le gouvernement, le secteur privé et les investisseurs égyptiens à l’étranger : le programme national de lutte contre le chômage, le projet des logements pour les jeunes et la réouverture de plus de 2 000 usines fermées.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique