Dimanche, 14 avril 2024
Egypte > Santé >

Sissi examine les mesures visant à améliorer le secteur de la santé

Rim Darwich , Lundi, 05 février 2024

Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi a examiné lunid 5 février avec le premier ministre et le ministre de la santé les mesures qui visent à encourager l’investissement dans le secteur de la santé. Entre 2014 et 2023, 1 000 milliards de L.E. ont été consacrés à ce secteur.

100
En 2023, 2,5 millions de patients ont été guéris aux frais de l'Etat à un coût total de 22 milliards de livres égyptiennes. Photo: Ministère de la Santé

Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi, le Premier ministre Mostafa Madbouly et le ministre de la Santé Khaled Abdel-Ghaffar, ont examiné l’évolution des projets nationaux de santé, lundi 5 février, et en particulier les travaux de modernisation de l’Institut Nasser en vue de le transformer en une cité médicale mondiale, a annoncé dans un communiqué le porte-parole de la présidence de la République, Ahmad Fahmy,

D’autres projets ont été examinés lors de la réunion, comme la création d’un nouveau siège pour les laboratoires centraux, la construction d’un hôpital spécialisé en cancérologie à la ville de Menouf, le projet de modernisation de l’hôpital Om Al-Masréyine, en plus du projet de l’installation d’une cité médicale universitaire à la Nouvelle Capitale Administrative, selon le communiqué.

Le président a également suivi l'évolution de la mise en œuvre des programmes des traitements médicaux pris en charge par l'Etat, sachant que plus de quatre millions d’ ordres de traitements destinés à environ 2,5 millions de patients ont été approuvés en 2023 avec un coût total qui s’élève à 22 milliards de livres égyptiennes.

La réunion a également examiné les mesures qui visent à encourager l’investissement dans le secteur de la santé, proposés par le Conseil des ministres, dans le but d’augmenter le nombre de lits dans les hôpitaux, à installer de nouveaux hôpitaux, à fournir les plus hauts niveaux de services médicaux, et ce afin d’améliorer  les services de santé publique offerts aux citoyens.

Entre 2014 et 2023, 1 000 milliards de L.E. ont été consacrés au secteur de la santé, a annoncé le ministre de la Santé à la Conférence Hékayet Watan, tenu en octobre 2023. 

Des initiatives qui ont porté leurs fruits 

En 2018, l’Egypte a lancé l’initiative « 100 millions de santé » à travers laquelle 92 millions d’Egyptiens ont été soumis à des examens médicaux, ce qui a permis de diagnostiquer et de traiter gratuitement des dizaines de maladies chroniques.

14 autres initiatives ont été lancées, avec un coût qui s’élève à 30 milliards de L.E.. De plus, 100 milliards de L.E. ont été consacrés à la modernisation des hôpitaux, des ambulances et des centres médicaux dans les régions rurales.

Le ministre de la Santé, Khaled Abdel-Ghaffar, a rappelé le succès de l’Egypte qui est parvenu à éliminer l’hépatite C ; rappelant que le projet avait été lancé en Egypte en 2006. A partir de 2014, Sissi lui avait alors accordé un intérêt particulier en lui allouant les fonds nécessaires. « 4,5 millions de malades ont été gratuitement traités. 14 % des Egyptiens étaient  alors atteints de l’hépatite C », a expliqué Abdel-Ghaffar.

 La réunion a également porté sur le soutien médical fourni par l'Egypte aux habitants de la bande de Gaza assurant que les blessés sont transférés dans 47 hôpitaux répartis dans 8 gouvernorats, et qui ont reçu plus de 2 200 blessés gazaouis. De plus, 1 200 interventions chirurgicales ont eu lieu et des services médicaux sont fournis au poste-frontière de Rafah.

Le Président a souligné que l’Egypte continuera à fournir le soutien nécessaire aux habitants de la bande de Gaza, dans le cadre de la volonté continue de l’Egypte d’alléger la crise  humanitaire à laquelle ils font face , a indiqué le porte-parole de la présidence.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique