Dimanche, 23 juin 2024
Egypte > Société >

Le départ du dernier vol transportant les pèlerins égyptiens prévu mardi 11 juin

Névine Lameï, Lundi, 10 juin 2024

Cette année, de nombreuses mesures seront prises pour faciliter l'accomplissement des rituels par les pèlerins : Présidence du Conseil des ministres.

Hajj
Un homme lit le Coran, le livre sacré de l’Islam, à la Grande Mosquée de la Mecque. Photo : AFP

EgyptAir, la compagnie aérienne nationale égyptienne a annoncé, lundi 10 juin 2024, l'achèvement de son pont aérien pour transporter les pèlerins vers la Terre Sainte et accomplir ainsi les rituels du Hajj.

Les 34 vols comptent 17 vols directs qui décollent du Caire et atterrissent à Djeddah, et 15 autres du Caire à Médine.

De plus, deux autres vols : un du Caire à Taif et l’autre de Burj Al Arab à Djeddah.

Ces vols vont transporter les pèlerins de la délégation du ministère de l'Intérieur, de la Justice, EgyptAir, la loterie pour les familles des salariés, les transits, pèlerinage individuel et étranger, travailleurs et résidents.

Le ministère de la Solidarité sociale a, pour sa part annoncé, lundi 10 juin, les derniers préparatifs du pays, concernant le transport des pèlerins vers les lieux saints qui se poursuivra jusqu’à mardi 11 juin 2024.

L’opération de transport des pèlerins vers les lieux saints se poursuivra jusqu’à mardi 11 juin 2024. Et ce, par l'intermédiaire de 34 vols, d’après un communiqué publié par EgyptAir.

Le ministère a indiqué, sur sa page officielle, l'arrivée du dernier groupe de pèlerins des organisations de la société civile en Terre Sainte.

La ministre de la Solidarité Sociale Nevine El-Kabbaj, a formé une unité pour le suivi de l'état de santé des pèlerins et ordonne que tous les services soient fournis pour que les pèlerins puissent accomplir les rituels du Hajj, avec aisance et confort.

L'arrivée des groupes de pèlerins des associations de la société civile en Terre Sainte s'est achevée et les camps leur seront livrés dans les prochaines heures.

D’ailleurs, le huitième et dernier groupe, celui comprenant des pèlerins des gouvernorats d'Assiout, de Menoufia et du Nord Sinaï, est arrivé à Djeddah, et de cette ville à La Mecque, complétant ainsi l'arrivée de 7.500 pèlerins appartenant à des associations civiles. C’est le quota total alloué par l'Etat égyptien cette année.

« Cette année, de nombreuses mesures seront prises pour faciliter l'accomplissement des rituels par les pèlerins, notamment la fourniture de sacs pour les mesures de précaution, les vêtements de l'Ihram pour hommes et femmes, ainsi que la passation des moyens de transport, modernes et climatisés, dédiés à transporter les pèlerins de l'aéroport aux hôtels de leur hébergement entre La Mecque et Médine, ainsi que vers les lieux saints », affirme Ayman Abdel Mawjoud, le chef de la mission du Hajj des associations civiles, d’après le communiqué publié sur la page officielle de la Présidence du Conseil des ministres.

Et de poursuivre : les pèlerins des organisations de la société civile vivront dans des hôtels cinq étoiles dans la cour de la Sainte Mosquée de La Mecque.

La deuxième class siègera des hôtels classés à 750 mètres de la Sainte Mosquée de La Mecque.

Quant à la troisième classe des pèlerins, elle demeura dans des hôtels classés situés à 1 400 mètres de la Sainte Mosquée de La Mecque.

« Le ministère de la Solidarité sociale cherche à continuer à proposer les meilleurs programmes de Hajj aux organisations de la société civile. Des prédicateurs hommes et femmes du ministère des Waqf -bien religieux) et de la Maison égyptienne de la Fatwa. Ces derniers fourniront toutes les services de prédication possibles et d'orientation aux pèlerins.

Les servies incluent également des camps climatisés et disposés d'un service de restauration complet et disponible à tous : eau, jus, repas...», souligne Abdel Mawjoud, d’après le communiqué.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique