Lundi, 15 juillet 2024
Egypte > Société >

Les médias égyptiens soutiennent la présentatrice Kaswaa El-Khelaly, ciblée par une campagne américaine

Ahraminfo , Samedi, 08 juin 2024

Le Conseil suprême de la régulation des médias en Egypte et le groupe de services médiatiques UMS ont exprimé leur solidarité avec la présentatrice Kaswaa et leur soutien à tous ceux qui travaillent dans le domaine des médias en Egypte dans leurs positions honorables par rapport à la guerre à Gaza.

s
Les médias égyptiens soutiennent Kaswaa El-Khelaly. Photo : Page Facebook Kaswaa El-Khelaly

La présentatrice égyptienne Kaswaa Elkhelaly a annoncé vendredi 7 juin qu’elle a été soumise à une campagne systématique de ciblage et de terreur par des lobbies américains depuis le début de la guerre israélienne.

La diffusion en direct de plusieurs épisodes de l'émission télévisée de Kaswaa, intitulée Le Soir avec Kaswaa, diffusée sur la chaîne égyptienne CBC, a été supprimée des réseaux sociaux à plusieurs reprises et ses comptes personnels ont été fermés. 

Selon elle, l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) aux Etats-Unis - connu pour son biais pro-Israël - a coupé des parties de son émission télévisée, les diffusant sur sa chaîne de télévision avec une traduction « suspicieux ».

Selon Kaswaa, un politicien américain et l'un des figures des groupes du lobby pro-Israël aux Etats-Unis, Richard Epstein, a écrit un article déclarant son rejet de la position égyptienne qui refuse la déportation des Palestiniens.

Il a également exprimé son rejet du programme de Kaswaa, en utilisant des extraits de son émission télévisée et en la nommant explicitement comme l'une des journalistes égyptiennes soutenant le peuple palestinien les plus en vue, tout en exhortant les Etats-Unis à « protéger Israël contre tout cela ».

Le site du MEMRI a également décrit les épisodes télévisés de Kaswaa comme un discours de « haine contre Israël et de racisme contre le sionisme », a-t-elle ajouté.

Suite à son poste, le Conseil suprême de la régulation des médias en Egypte a exprimé sa solidarité avec Kaswaa et son plein soutien aux médias égyptiens et ses positions honorables sur la guerre à Gaza.

Ces actes ont entraîné des « menaces de violence et des agressions personnelles » contre Kaswaa, selon la déclaration du conseil.

Le conseil a réaffirmé son soutien indéfectible à Kaswaa et leur soutien ferme aux médias égyptiens dans leur couverture de la guerre à Gaza.

Il a également appelé au respect des normes internationales, en particulier l'article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques des Nations-Unies, qui garantit le droit à la liberté d'opinion, d'expression et la libre circulation de l'information à travers les frontières.

En outre, le groupe United Media Services (UMS), le principal conglomérat médiatique du pays qui supervise la chaîne CBC, a exprimé sa forte condamnation des campagnes ciblant Kaswaa.

Dans une déclaration publiée tôt samedi, l'UMS a affirmé qu'il prendra toutes les mesures légales nécessaires pour protéger Kaswaa et défendre les droits de tous les journalistes et professionnels des médias.

Le groupe a exhorté tous les journalistes et professionnels des médias du monde entier à se solidariser avec Kaswaa et à confronter toute tentative de faire taire les voix libres.

« La liberté de la presse est un pilier fondamental pour défendre la vérité et atteindre la justice », a déclaré le communiqué.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique