Samedi, 15 juin 2024
Egypte > Société >

La journaliste d’Al-Ahram Hebdo, Dina Darwich remporte le prix de Mohamed Salmawy pour la presse en langue étrangère pour l’année 2023

Ahraminfo , Lundi, 20 mai 2024

« Informer… au prix de mourir » remporte un prix du Syndicat des journalistes pour son audace dans la description des périples encourus par les journalistes palestiniens afin de révéler au monde ce qui se passe à Gaza.

Dina Darwich
Dina Darwich à Beyrouth pour recevoir le prix de la première édition Samir Kassir pour la liberté de la presse.

La journaliste d’Al-Ahram Hebdo, Dina Darwich a remporté lundi 20 mai, le prix de Mohamed Salmawy pour la presse en langue étrangère pour l’année 2023 concernant son article « Informer… au prix de mourir ».

« Lorsque vous faites un reportage sur des zones de conflit et des conflits armés, soit vous revenez avec une histoire, soit vous êtes vous-mêmes objet de l’histoire. », tel est le constat de la journaliste Dina Darwich dans son article qui révèle le périple des journalistes à Gaza confrontés sur le terrain à d’énormes défis pour transmettre une véritable image des incidents sur le terrain.

La journaliste a transmis les témoignages vivants de reporters à la télévision palestinienne comme la célèbre Khawla Al-Kaldy, et le journaliste de renom à Al-Jazeera, Wael Al-Dahdouh et le chef du syndicat des journalistes palestiniens, Tahsin Al-Astal. « Les Israéliens veulent étouffer notre voix et effacer les images rapportées par les journalistes. », a révélé Al-Dahdouh à Dina Darwich.

La particularité de l’article vainqueur émane non seulement du récit du quotidien difficile de ces héros, mais surtout du fait qu’il prédit la réalité des dangers qu’ils endurent du fait que l’article a été publié à peine un mois après le déclenchement de la guerre à Gaza.

« Les journalistes travaillant à Gaza n’ont jamais eu autant de mal à exercer leur travail. Informer n’a jamais été aussi dangereux. », écrit Dina Darwich dans son article.


 

Dina Darwich qui occupe le poste de chef de la rubrique société (Au quotidien, Mode de vie) est la lauréate de la première édition du prix Samir Kassir pour la liberté de la presse en 2006 pour son article « Plume contre biceps », publié le 10 janvier 2006 dans Al-Ahram Hebdo.

L’article dénonçait les violences commises contre les journalistes égyptiens qui couvraient les élections ou qui participaient à des manifestations organisées par le syndicat des journalistes, ce fameux 25 mai 2002 baptisé « mercredi noir ».

Dina Darwich a été également récompensée en 2005 par l’Association de développement des femmes, une ONG concernée par la femme pour l’ensemble de ses articles consacrés à la femme égyptienne.

Depuis le début de sa carrière dans les tout premiers numéros d’Al-Ahram Hebdo, les articles de Dina Darwich se sont caractérisés par leur audace, leur rigueur et leur pertinence dans le transfert des informations dans un contexte difficile.

Dina Darwich s’est toujours portée comme militante fervente des droits humains, toujours sensible aux besoins des tranches vulnérables.

"J'ai toujours cru que le journalisme est un message sacré et mon article est la moindre des choses que l'on peut dédier à nos collègues palestiniens en ces moments difficiles et un moyen de faire parvenir au monde leur voix dans une langue étrangère", conclut la lauréate.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique