Mercredi, 19 juin 2024
Egypte > Société >

15 ans de prison pour le chauffeur de VTC dans l'affaire « Habiba Al-Shamaa »

Chaïmaa Abdel-Hamid, Lundi, 15 avril 2024

L’accusé fait face à de nombreuses accusations, notamment une tentative d'enlèvement de la victime, falsification de papiers soumis à l’entreprise pour laquelle il travaille, abus de consommation et conduite sous l'influence de stupéfiants.

Habiba Al-Shamaa
Habiba Al-Shamaa, la jeune fille de 24 ans, qui avait sauté d’un véhicule VTC en mouvement sur la route Le Caire-Suez le 21 février dernier.

La cour pénal du Caire a condamné un chauffeur de l'entreprise de VTC « Uber » accusé dans l'affaire Habiba Al-Shamaa, à 15 ans de prison, à une amende de 50 000 livres et à l'annulation de son permis de conduire.

L'accusé arrêté le 24 février, fait face à de nombreuses accusations, notamment la tentative d'enlèvement de la victime, la falsification de papiers soumis à l’entreprise pour laquelle il travaille, abus de consommation et conduite sous l'influence de stupéfiants.

Cette affaire a commencé le 21 février, lorsqu’une jeune femme, Habiba El-Shamaa, 24 ans avait réservé un trajet de Madinaty à Tagammoe. Peu après le départ, sur la route de Suez, elle a sauté du véhicule en mouvement, pour fuir, selon sa mère, une tentative d'enlèvement.

Suite à sa chute, la jeune fille a heurté un trottoir et a été gravement blessée. Transportée en urgence à l'hôpital, elle est décédée le 14 mars après être restée dans un coma pendant 22 jours.  

L’affaire a suscité un grand débat sur les réseaux sociaux qui ont appelé non pas seulement à la responsabilisation du conducteur mais également de l’entreprise Uber pour laquelle il travaille.

L’avocat de l’accusé a annoncé qu’il fera appel à ce jugement.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique