Lundi, 26 février 2024
Egypte > Société >

Le conseil des députés adopte une nouvelle loi octroyant plus de droits aux personnes âgées

Hanaa Al-Mekkawi , Dimanche, 11 février 2024

Le nombre de personnes âgées en Égypte, s’éleve à environ 9 millions, ce qui représente 8,6% de la population totale en 2023 selon le CAPMAS.

s
Une nouvelle loi pour les personnes agées en Egypte. Photo : Page Facebook

Le conseil des députés a approuvé, dimanche 11 février, le projet loi sur la protection des personnes âgées. La nouvelle loi exige la protection des personnes âgées afin de garantir leurs droits sociaux, politiques, sanitaires, culturels, ainsi que leur droit au divertissement. L'objectif fondamental de la nouvelle loi est de respecter leur dignité.

Le projet de loi définit la personne âgée comme étant « tout Egyptien ayant atteint l’âge de 65 ans ». Il leur offre 15 nouveaux privilèges pour leur faciliter la vie et assurer leur protection.

« La loi est une concrétisation des accords internationaux signés par l'Egypte et de l’article 85 de la Constitution égyptienne, en vertu duquel l’Etat garantit le droit à la santé et les droits économiques des personnes âgées », explique Salah Abou Héméla, député à Ahraminfo.  

Il ajoute que cette tranche d'âge ne bénéficie pas de l'attention requise.

Le projet de loi couvre également les étrangers résidant en permanence en Egypte sous condition de réciprocité avec leurs pays respectifs.

La nouvelle loi exige l’inclusion des personnes âgées dans le système d’assurance médicale. Le projet garantit également une pension aux personnes âgées. Notons qu'un grand nombre de personnes âgées travaille dans le secteur informel. 

« 49% des personnes âgées sont des pêcheurs ou des paysans », souligne Abou Héméla.

Ils bénéficieront en vertu de la loi de certains avantages notamment des réductions partielles sur les transports publics, les cinémas et les théâtres.

« Il s’agit de la première loi promulguée en Egypte relative à cette catégorie de la population », dit à Ahraminfo Abdel-Wahab Khalil, député.

Selon la loi, les personnes âgées ne peuvent pas être admises dans des foyers sans leur consentement. Toute personne âgée démunie ou n’ayant pas de compagnon, sera exemptée des frais d’hébergement dans les maisons d’aide sociale.

De nombreux députés estiment que ce projet de loi améliorera le niveau de vie d’une grande partie des Egyptiens.

L’Autorité nationale pour la mobilisation publique et les statistiques CAPMAS a révélé que le nombre de personnes âgées en Egypte (+ 65 ans) s’élevé à environ 9 millions de personnes, ce qui représente 8,6% de l’ensemble de la population en 2023, selon les estimations de juillet 2023.

Le nombre de personnes âgées de sexe masculin s’élève à 4,5 millions de personnes, soit 8,3 % de la population masculine totale, et le nombre de femmes âgées a s’élève également à 4,5 millions, soit 8,9 % de la population féminine totale. Selon le CAPMAS.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique