Jeudi, 18 juillet 2024
Egypte > Société >

Alexandrie, première capitale méditerranéenne de la culture et du dialogue pour 2025 : Union pour la Méditerranée

Racha Darwich , Mercredi, 07 février 2024

Les 43 Etats membres de l’Union pour la Méditerranée ont lancé l’initiative « Capitales méditerranéennes de la culture et du dialogue » lors de du 7ème Forum régional en novembre 2022 afin de promouvoir davantage la diversité et l’identité partagée de la région euro-méditerranéenne.

s
Le pont de Stanley à Alexandrie.

Dans un communiqué publié mercredi 7 février, l'Union pour la Méditerranée (UpM) a annoncé avoir choisi la ville d'Alexandrie comme première capitale de la culture et du dialogue de la région méditerranéenne pour 2025, aux côtés de Tirana (Albanie).

Le choix a été approuvé par les 43 Etats membres de l’UpM et vise à mettre à l’honneur la diversité de la région tout en favorisant la compréhension mutuelle grâce à un programme d’activités culturelles et éducatives d’une durée d’un an dans chaque ville. Le programme comprendra des concerts, des expositions, des projections de films, des événements sportifs et des visites guidées, ainsi que des conférences sur des thèmes liés à la jeunesse et à la numérisation de la culture à l'image d'Alexandrie dans la littérature arabe et à l'avenir des bibliothèques avec le développement des bibliothèques artificielles, indique le communiqué.

La ville côtière égyptienne participera également à des échanges coopératifs avec sa consœur Tirana, a indiqué le communiqué.

Le communiqué souligne qu'Alexandrie, connue comme la "Perle de la Méditerranée", est considérée comme un centre historique de culture et de civilisation reliant l'Europe à l'Afrique et au Moyen-Orient.

« A une époque marquée par des politiques de division et des conflits tragiques, l'initiative des Capitales de la Méditerranée démontre que la culture a le pouvoir de créer des liens et de promouvoir le dialogue dont nous avons tant besoin », a souligné le secrétaire général de l'UpM, Nasser Kamel. Et d'ajouter : « S'il est important de reconnaître les différences qui nous rendent uniques, nous devons plus que jamais trouver la beauté, la résilience et la force dans notre identité commune en tant que citoyens du bassin méditerranéen. La région a un potentiel illimité, mais ce n'est qu'ensemble que nous pourrons vraiment nous épanouir ».

Pour sa part, la présidente de la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures (FAL), Rym Ali, a déclaré : « A ce stade important de l'histoire de la région euro-méditerranéenne, nous sommes heureux de déclarer Tirana et Alexandrie comme capitales de la culture et du dialogue dans la région méditerranéenne pour l’année 2025 ».

« Il s’agit d’une étape importante dans notre cheminement vers le renforcement de la coopération euro-méditerranéenne. Nous félicitons Alexandrie et Tirana d'avoir ouvert la voie. Il s'agit d'un effort crucial dans un contexte difficile », a ajouté Rym Ali.

Le communiqué de l'UpM explique que, dans le cadre de cette initiative, chaque année, deux villes du nord et du sud seront choisies comme capitales de la culture et du dialogue dans la région méditerranéenne. La porte est ouverte pour recevoir les candidatures pour l'édition 2026 jusqu'au 5 juillet 2024.

Les 43 Etats membres de l’Union pour la Méditerranée ont lancé l’initiative « Capitales méditerranéennes de la culture et du dialogue » lors de leur 7ème Forum régional en novembre 2022 afin de promouvoir davantage la diversité et l’identité partagée de la région euro-méditerranéenne et contribuer à une meilleure compréhension mutuelle de ses peuples.

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est une organisation intergouvernementale euro-méditerranéenne qui rassemble tous les pays de l’Union européenne et 16 pays du sud et de l’est de la Méditerranée pour renforcer la coopération régionale, le dialogue et la mise en œuvre de projets et d’initiatives ayant un impact tangible. Et ce, afin de répondre à trois objectifs stratégiques régionaux primordiaux : la stabilité, le développement et l’intégration.

Quant à la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures (FAL), il s'agit d'une organisation intergouvernementale qui remplit une mission interculturelle visant à promouvoir la connaissance, le respect mutuel et l’échange entre les peuples de la région de l’UpM. La Fondation fonctionne en un réseau composé de 43 réseaux nationaux, rassemblant plus de 4 000 organisations de la société civile. Elle joue le rôle de facilitateur visant à rassembler les peuples, promouvoir le dialogue entre les cultures, nourrir des valeurs universelles partagées et soutenir la participation des citoyens dans la construction de sociétés ouvertes et inclusives.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique