Lundi, 17 juin 2024
Egypte > Société >

6 mois de prison pour la graphiste égyptienne Ghada Wali pour plagiat des tableaux d'un artiste russe

Ahraminfo , Mardi, 30 janvier 2024

La graphiste, titulaire d'une licence en sciences appliquées et en arts, était accusée d'avoir plagié des tableaux de l'artiste russe Georgy Kurasov, et de les installer (à son nom) à la station de métro.

 Ghada Wali
La graphiste Ghada Wali. Photos : Page instagram

Le tribunal économique au Caire a condamné, mardi 30 janvier, la graphiste Ghada Wali à 6 mois d'emprisonnement, 10 000 livres d’amende et 100 000 livres d’indemnité provisoire, pour violation des droits de la propriété intellectuelle et « vol » des peintures de l'artiste russe Georgy Kurasov.  Elle a été libérée moyennant une caution de 10 000 livres égyptienne, en attendant l'appel du jugement. 

Le parquet général a ordonné de mettre la graphiste sur la liste des personnes interdites de voyager.

L’affaire remonte à juillet 2022, lorsqu’un agent de Kurasov a déposé au parquet une plainte contre la société Wali's Studios (appartenant à l’accusée) pour plagiat et violation des droits d’auteur. La société en question avait installé les tableaux (plagiés) à la station de métro Koleyet El Banat à Héliopolis.

Suite à la plainte, le parquet a décidé de retirer les tableaux en question. Ghada Wali a nié durant son interrogatoire le « vol » des peintures.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique