Jeudi, 18 juillet 2024
Egypte > Société >

Les populations de Halayeb et de Chalatine reçoivent un convoi d’aide pour le développement

Ahraminfo , Mardi, 16 janvier 2024

Le développement de Halayeb et Chalatine ainsi que les projets ciblant les habitants des zones frontalières font partie intégrale de la protection de la sécurité nationale de l’Egypte.

de Halayeb et de Shalatin
Les Habitants de Halayeb et Chalatine avec les députés du ministère de la solidarité sociale. Photo: ministère de la solidarité sociale.

Le ministère de la Solidarité sociale a fourni en coopération avec l’Université Al-Azhar un convoi d'aide pour le développement qui a duré sept jours pour les habitants de Halayeb et de Chalatine avec 10000 cartons de nourriture et un soutien financier de 4,5 millions de livres pour les familles plus démunies et les services médicaux pour les parents dans un certain nombre de spécialités. Des activités agricoles et vétérinaires ont également été menées et des séminaires organisés pour sensibiliser les citoyens contre l’extrémisme et la violence. Selon la déclaration du ministère sur le site web du Premier ministre.

« Le convoi a réuni 43 médecins, en plus d’une sélection d’experts de l’Université Al-Azhar pour coordonner des projets de développement durable, l’artisanat, la recherche sur les problèmes communautaires, la sensibilisation religieuse et éducative, ainsi que le travail de plusieurs peintures murales pour embellir les villes et les villages », a dit le communiqué.

Le convoi a également fourni des activités agricoles et vétérinaires, comprenant 20 000 sérums et fournissant des soins vétérinaires de la vaccination et de divers traitements, ainsi que la tenue de séminaires vétérinaires pour sensibiliser la population.

D’autre part, des séminaires ont été organisés pour sensibiliser contre l’extrémisme et la violence, ainsi que des événements récréatifs.

« L’État attache une grande importance à la région de Halayeb et Chalatine, car elle est considérée comme un point important dans sa sécurité nationale. Il y a plusieurs projets de développement qu’il entreprend pour développer cette zone », a souligné l’ancien gouverneur de la mer rouge,  Ahmed Abdullah à Al-Ahram.

Il ajoute que les tribus arabes égyptiennes sont un facteur clé pour préserver l’identité égyptienne et arabe. Ils représentent la première ligne de défense pour préserver l’identité égyptienne.

« La question du développement des zones frontalières égyptiennes est une exigence imposée pour la protection de la sécurité nationale, mais ne doit pas être liée seulement au des services, mais doit faire partie d’un contrat social basé sur les exigences de la justice sociale et de l’être humain égyptien et de son autonomisation », a dit Ayman Abdel Wahab, rédacteur en chef de magazines de l’Etat égyptien dans un article publié par le centre des études politiques et stratégiques d’Al-Ahram.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique