Mercredi, 17 juillet 2024
Egypte > Société >

Les revenus des réserves naturelles en Egypte augmentent de 160% en 2023 par rapport à l'année dernière

Dira Maurice , Ahraminfo , Samedi, 30 décembre 2023

Le rapport annuel du ministère de l’Environnement, intitulé « 2023 : L’environnement est un catalyseur de l’investissement », met l’accent sur l’approche de l’Egypte visant à transformer les défis environnementaux en opportunités d'investissement.

L’Egypte
Une des réserves naturelles en Egypte. Photo: Ahram

« L'investissement dans le domaine de l’environnement est devenu une partie indissociable des politiques économiques de tous les pays du monde et une urgence pour l'Egypte, nécessitant d’appliquer des procédures pour faciliter la mise en œuvre de projets verts afin de faire face aux changements », souligne le rapport annuel du ministère de l’Environnement, publié sur son site le samedi 30 décembre.

Pour faciliter les investissements dans ce domaine, le ministère a créé la première unité d'investissement environnemental et climatique en Egypte pour soutenir les investissements verts et parvenir à une croissance économique à faible émission de carbone.

Cette étape s’inscrit dans le cadre de l’intérêt de l’Etat à encourager le secteur privé, « d'autant plus que des rapports internationaux ont montré que les opportunités d'investissement pour le secteur privé dans le domaine du changement climatique sont estimées à environ 28 milliards de dollars d'ici 2030 », lit-on dans le rapport.

Plus de 40 opportunités d'investissement ont été préparées dans les domaines de la gestion des déchets, des bio-industries, de l'énergie durable, de l'agriculture et de la sécurité alimentaire.

Ces opportunités ont été lancées sur la première plateforme électronique pour les investissements environnementaux et climatiques, créée en 2023. Ce qui représente pour l’Egypte une nouvelle étape dans la transition vers une économie verte.

Le ministère a entrepris la révision du système de délivrance des autorisations environnementales visant à encourager les investissements dans le pays.

L’Egypte continue de jouer son rôle de leader de la 27ème à la 28ème COP pour faire avancer le programme d'action climatique et accélérer son rythme, assure le rapport.

Elle abrite, entre autres, le Centre africain d’excellence pour la résilience et l’adaptation aux impacts du changement climatique, ce qui constitue une preuve solide de son rôle de leader dans l’action climatique.

Progrès au niveau national

D’après le rapport, les revenus des réserves naturelles en Egypte ont augmenté de 160% en 2023 par rapport à l'année dernière grâce aux efforts du ministère pour soutenir le tourisme durable et le tourisme dans les réserves naturelles.

Par ailleurs, 2023 a vu, entre autres, la création de la première station de conversion des déchets en énergie dans la région d'Abou-Rawach à Guiza, pour un coût de 120 millions de dollars.

Au cours de 2023, 1,3 million d'arbres ont été plantés au cours de la première année de l'initiative présidentielle 100 millions d'arbres.

Le nombre de stations de surveillance de la qualité de l'air a atteint 121 réparties dans tout dans tout le pays.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique