Dimanche, 03 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

La pénurie de butane frappe à nouveau

May Atta, Mardi, 20 janvier 2015

Le scénario de pénurie de bonbonnes de gaz butane se répète presque chaque année, à cause de l’absence des distributeurs officiels. Les distributeurs envoient la plupart des bon­bonnes vers des secteurs d’activités spéciali­sées tels que l’industrie de l’extraction de pierres ou les grandes fermes pour protéger les volailles et autres bovins.

La pénurie de butane frappe à nouveau
(Photo : Reuters)

Les habitants, quant à eux, attendent du ministère de l’Ap­provisionnement qu’il pratique pour le gaz le système des coupons comme c’est déjà le cas pour la distribution du pain.

Le gouvernement avait promis en avril 2012 de mettre en place un système de coupons pour le butagaz. Pourtant, rien n’a encore été mis en place à ce jour. Cette crise crée des files d’attente devant les centres de distribu­tion des bonbonnes ainsi qu’une augmenta­tion des prix. Au marché noir, la bonbonne atteint entre 20 et 40 L.E. tandis que son prix officiel est de 8 L.E. Sallam Yéhia, enseignant, témoigne: « La crise des bonbonnes arrive tou­jours en hiver à cause de la baisse de la tempéra­ture. Il faut que le gouvernement mette en place le système des coupons afin de résoudre ce pro­blème. Nous perdons beaucoup de temps et d’argent dans des files d’attente interminables afin d’avoir une bonbonne. Parfois, des gens se disputent à cause de la longueur des files ».

Khaled Hanafy, ministre d’Approvisionne­ment, explique que l’Egypte n’a pas pu impor­ter des quantités suffisantes de gaz à cause de la perturbation du fret maritime due aux changements climatiques des dernières semaines.

Mahmoud Abdel-Aziz, directeur de la sec­tion de distribution du ministère de l’Approvi­sionnement, a déclaré qu’un plan a été mis en place en coordination avec le ministère du Pétrole afin d’augmenter la production du nombre des bonbonnes de 25 %.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique