Lundi, 04 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Alexandrie sur la voie du développement

Gamila Abdel-Sattar , Vendredi, 19 décembre 2014

Le gouverneur d'Alexandrie, Tareq Al-Mahdi, était récemment l'invité d'une table ronde à Al-Ahram où il a parlé des projets d'infrastructure et de réaménagement de la ville. Compte rendu.

Comment améliorer les services d'Alexandrie et en faire une ville moderne et prospère ? Lors d'une table ronde, organisée à Al-Ahram, le gouverneur de la ville, le général Tareq Al-Mahdi, a répondu à cette question. Le général Al-Mahdi a d'abord évoqué les défis auxquels sa ville est confrontée. « Il s'agit entre autres d'améliorer les infrastructures et les services en matière de santé et d'enseignement, d'éliminer les zones anarchiques et les constructions illégales, et de développer l'infrastructure et créer des emplois », note le général Al-Mahdi.

Et d'ajouter que le gouvernorat a lancé un plan global pour améliorer les infrastructures. « Nous disposions d'un budget de 16 milliards de L.E. pour l'infrastructure et nous avons réussi à achever un certain nombre de projets en un temps record notamment en ce qui a trait à la construction des ponts et des routes, à l'eau potable, au drainage sanitaire et à la construction des écoles et des hôpitaux ».

Ainsi, l'entrée de la ville d'Alexandrie a été élargie en ajoutant 4 nouvelles voies routières dans les deux directions afin de réduire l'effet des embouteillages. Des travaux ont actuellement lieu pour restaurer l'autoroute côtière longue de 350 kilomètres et de nombreux ponts sont également en construction. Le général Al-Mahdi a affirmé que la ville d'Alexandrie accorde un grand intérêt aux projets d'eau potable : « Nous construisons en ce moment de nouvelles stations d'eau potable. En même temps, il y a des travaux pour restaurer ou remplacer les anciennes conduites d'eau qui sont usées ».

Dans le domaine du logement, le gouverneur a affirmé que les projets de logement ont coûté cette année au gouvernorat 2,7 milliards de L.E. 25 milles nouveaux logements ont été construits pour les jeunes. De même des logements ont été construits pour y transférer les habitants des zones sauvages. «Dans le domaine de l'Electricité nous avons lancé un certain nombre d'initiatives pour économiser l'énergie comme l'achat de lampes non consommatrices d'énergie. Nous avons commencé à installer ces lampes dans les établissements gouvernementaux. Ces initiatives nous ont coûté au total 400 millions de L.E. », a noté le général Al-Mahdi. Parallèlement, des dispositifs solaires ont été installés dans certains hôpitaux, hôtels, villages touristiques, écoles et zones résidentielles, toujours dans le but de réduire la consommation d'énergie.

Mais l'un des plus grands problèmes de la ville d'Alexandrie reste celui de la propreté. A cet égard, le gouverneur a annoncé qu'une initiative a été mise en place en coopération avec les organisations de la société civile. Celle-ci consiste à trier les ordures à la base et à prévoir des heures fixes pour la levée des ordures (entre 21h et 0h chaque jour).

Quant au problème des zones sauvages, le général Al-Mahdi, a affirmé que cela prendra du temps. « Nous travaillons en ce moment sur la réhabilitation de plusieurs zones sauvages dans la région Ouest d'Alexandrie. Cela nécessite beaucoup d'efforts et de temps », conclut-il.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique